18 septembre 2020Pays-Bas. Accusation de torture portée contre le régime syrien.

 

Le gouvernement de Mark Rutte accuse le régime syrien de Bachar al-Assad de s’être « rendu coupable à grande échelle de violations de droits de l’homme » et notamment de la Convention des Nations unies contre la torture, que La Haye et Damas ont signée. Dans une démarche inédite, il adresse une note diplomatique à l’ambassade de Syrie à Genève, exigeant du régime syrien qu’il accepte la responsabilité de ses actes et cesse de les perpétrer, et qu’il accorde réparation aux victimes. Le gouvernement menace de porter plainte devant une cour internationale. En novembre 2019, la Gambie avait été le premier État à saisir la Cour internationale de justice de La Haye au sujet d’un crime auquel il n’était pas lié, en accusant la Birmanie de génocide à l’encontre des Rohingya.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 septembre 2020 - Pays-Bas. Accusation de torture portée contre le régime syrien. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-septembre-2020-accusation-de-torture-portee-contre-le-regime-syrien/