PAYS-BAS, chronologie contemporaine

 

2020

18 février 2020
Pays-Bas – Russie. Condamnation de Moscou à indemniser les ex-actionnaires de Ioukos.

La cour d’appel de La Haye invalide un jugement d’avril 2016 et condamne Moscou, en application de la décision rendue par la Cour d’arbitrage permanente en juillet 2014, à verser 50 milliards de dollars d’indemnités aux anciens actionnaires du groupe pétrolier Ioukos qui dénonçaient l’irrégularité de leur expropriation, en 2004. L’oligarque Mikhaïl Khodorkovski, qui dirigeait le groupe, avait été  […] Lire la suite

26 janvier 2020
Pays-Bas. Présentation d’excuses gouvernementales pour la persécution des Juifs pendant la guerre.

Lors d’une cérémonie organisée à Amsterdam pour le soixante-quinzième anniversaire de la libération du camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau, le Premier ministre Mark Rutte, rompant avec certaines opinions exprimées dans le passé, présente les excuses du gouvernement pour la persécution des Juifs par les autorités néerlandaises durant la Seconde Guerre mondiale.  […] Lire la suite

2019

20 décembre 2019
Pays-Bas. Arrêt de la Cour suprême sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Au terme d’une action en justice lancée en 2015 par l’organisation écologiste Urgenda au nom de neuf cents citoyens, la Cour suprême ordonne au gouvernement, en application de la Convention européenne des droits de l’homme, de réduire les émissions de gaz à effet de serre dans le pays d’au moins 25 p. 100 d’ici à la fin de 2020 par rapport aux niveaux de 1990, au nom de son obligation de protéger  […] Lire la suite

18 mars 2019
Pays-Bas. Attentat meurtrier à Utrecht.

Le 18, un homme ouvre le feu dans un tramway à Utrecht, tuant trois personnes. Un suspect d’origine turque, Gökmen Tanis, qui était en liberté conditionnelle, est arrêté. Le parquet déclare qu’il « envisage sérieusement une motivation terroriste ». […] Lire la suite

1er février-1er mars 2019
France – Pays-Bas. Différend entre Air France et KLM.

Le 1er, des salariés de la compagnie aérienne néerlandaise KLM, craignant les effets des choix stratégiques du directeur général d’Air France-KLM Benjamin Smith, lancent une pétition en faveur du renouvellement du mandat de leur président Pieter Elbers, qui échoit en avril.Le 19, alors que les résultats du groupe se révèlent en net progrès, le conseil d’administration d’Air  […] Lire la suite

8 janvier 2019
Pays-Bas – Union européenne. Dénonciation de la responsabilité de l’Iran dans l’assassinat d’opposants.

Le 8, les ministres néerlandais des Affaires étrangères et de l’Intérieur affirment, dans une lettre adressée au Parlement, la responsabilité de Téhéran dans l’assassinat de deux opposants iraniens aux Pays-Bas. Le premier, Mohammad Reza Kolahi Samadi, tué à Almere en décembre 2015, était accusé par l’Iran d’avoir perpétré un attentat meurtrier contre le siège du Parti de la République islamique à […] Lire la suite

2018

16 août 2018
France – Pays-Bas. Nomination du Canadien Benjamin Smith à la tête d’Air France-KLM.

Le conseil d’administration d’Air France-KLM nomme le Canadien Benjamin Smith, ancien numéro deux d’Air Canada, à la direction générale du groupe franco-néerlandais. La présidence non exécutive de celui-ci reste exercée par Anne-Marie Couderc qui assurait l’intérim à la direction du groupe depuis la démission de Jean-Marc Janaillac, en mai, à la suite du refus par les salariés d’un projet d’accord […] Lire la suite

28 mai 2018
Pays-Bas. Reconnaissance judiciaire d’un troisième sexe.

Un tribunal de la province du Limbourg autorise un requérant, né intersexué, à remplacer l’identification de son sexe sur un acte d’état civil par la mention « le sexe n’a pas pu être déterminé ». « Le moment est venu pour la reconnaissance d’un troisième genre » par le législateur, estiment les magistrats. […] Lire la suite

17 avril 2018
Pays-Bas. Interdiction du cannabis dans le centre-ville de La Haye.

La municipalité de La Haye interdit la consommation de cannabis dans le centre-ville, afin de « combattre les nuisances » et de décourager les comportements antisociaux. Elle est la première ville du pays à le faire. La loi sur les opiacés entrée en vigueur en novembre 1976 autorise la possession, la consommation et la revente de cannabis jusqu’à cinq grammes. […] Lire la suite

21 mars 2018
Pays-Bas. Rejet par référendum d’une loi renforçant les pouvoirs des services de renseignement.

Les électeurs rejettent par référendum la loi adoptée en juillet 2017 qui prévoit d’accroître les pouvoirs des services de renseignement civil et militaire, notamment en matière de collecte de données et de transmission d’informations à des pays alliés, dans le cadre de la lutte antiterroriste. Les votes contre totalisent 49,4 p. 100 des suffrages, les votes pour 46,5 p. 100, les votes blancs 4 p. […] Lire la suite

5-22 février 2018
Pays-Bas – Turquie. Proposition de reconnaissance du génocide arménien.

Le 5, le gouvernement néerlandais annonce le retrait de son ambassadeur à Ankara, ainsi que son refus d’accueillir un ambassadeur turc à La Haye. En mars 2017, les autorités avaient empêché le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Çavuşoğlu de s’adresser à la communauté turque du pays pour soutenir le référendum sur le renforcement des pouvoirs du président Recep Tayyip Erdogan. Ankara avai […] Lire la suite

2017

9-26 octobre 2017
Pays-Bas. Conclusion d’un accord de gouvernement.

Le 9, le Parti populaire libéral et démocrate (libéral conservateur) du Premier ministre sortant Mark Rutte, l’Appel chrétien-démocrate, la formation Démocrates 66 (D66, social libéral) et l’Union chrétienne (chrétien social) annoncent la conclusion d’un accord de gouvernement, sept mois après les élections législatives de mars.Le 26, le troisième gouvernement consécutif de Mark Rutte entre en fon […] Lire la suite

30 mai 2017
Pays-Bas. Approbation du traité d’association entre l’Union européenne et l’Ukraine.

Le Parlement approuve le traité d’association entre l’Union européenne et l’Ukraine signé en mars 2014, que les électeurs néerlandais avaient rejeté par référendum en avril 2016. Les Pays-Bas ont obtenu des concessions des autres membres de l’Union sur le contenu du texte. Cette décision ouvre la voie à la ratification du traité par le gouvernement, puis par l’Union européenne. […] Lire la suite

30 mars 2017
Pays-Bas. Perquisitions dans les agences du Crédit suisse.

Des perquisitions sont menées dans les agences de la banque Crédit Suisse aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne et en Australie, sur l’initiative de la justice néerlandaise qui enquête sur des soupçons d’évasion fiscale massive orchestrée par la banque suisse. Le gouvernement néerlandais évoque la découverte de près de cinquante-neuf mille comptes suspects. […] Lire la suite

15 mars 2017
Pays-Bas. Victoire aux élections législatives des libéraux au pouvoir.

Le Parti populaire libéral et démocrate (VVD) du Premier ministre Mark Rutte arrive en tête aux élections législatives, malgré un léger recul, avec 21,3 p. 100 des suffrages et 33 sièges sur 150. Le Parti de la liberté (PVV), la formation populiste de Geert Wilders qui a mené campagne contre l’immigration musulmane, progresse avec 13,1 p. 100 des voix et 20 élus. L’Appel chrétien-démocrate et Démo […] Lire la suite

5-28 mars 2017
Turquie – Allemagne – Pays-Bas. Mise en cause de Berlin et La Haye par Ankara.

Le 5, lors d’un meeting à Istanbul, le président turc Recep Tayyip Erdogan qualifie de « pratiques [non] différentes de celles des nazis » les décisions de plusieurs municipalités allemandes d’interdire des réunions visant à défendre devant la communauté turque immigrée, en présence de ministres turcs, le projet de réforme constitutionnelle soumis à référendum par Ankara. L’Allemagne abrite une di […] Lire la suite

2016

6 avril 2016
Pays-Bas. Rejet par référendum de l’accord d’association entre l’Union européenne et l’Ukraine.

Les électeurs consultés par référendum rejettent, par 61,1 p. 100 des suffrages, l’accord d’association entre l’Union européenne et l’Ukraine signé en mars 2014. Le taux de participation est de 32,2 p. 100. L’accord avait été approuvé par le Parlement en juillet 2015, mais le gouvernement a été contraint de convoquer un référendum – consultatif – sur le sujet après la réunion de 428 000 signatures […] Lire la suite

1er janvier 2016
Pays-Bas – Union européenne. Présidence néerlandaise de l’Union européenne.

Les Pays-Bas prennent la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne (UE) pour six mois.  […] Lire la suite

2013

1er février 2013
Pays-Bas. Nationalisation de la banque S.N.S. Reaal.

Le ministre des Finances Jeroen Dijsselbloem, également président de l'Eurogroupe depuis janvier, annonce la nationalisation du groupe bancaire et d'assurances S.N.S. Reaal, menacé de faillite, pour un coût de 3,7 milliards d'euros. […] Lire la suite

28 janvier 2013
Pays-Bas. Abdication de la reine Beatrix.

La reine Beatrix, qui règne depuis avril 1980, annonce son abdication au profit de son fils aîné, afin de laisser la place à « une nouvelle génération ». Willem-Alexander montera sur le trône le 30 avril.  […] Lire la suite

2012

12 septembre 2012
Pays-Bas. Victoire des libéraux et des travaillistes aux élections législatives.

Les élections législatives anticipées, convoquées en avril à la suite de la chute de la coalition de droite dirigée par le Parti libéral (V.V.D.), remodèlent le paysage politique. Le Parti libéral du Premier ministre sortant Mark Rutte progresse, avec 26,6 p. 100 des suffrages et 41 sièges sur 150. Il est suivi de près par le Parti travailliste (P.V.D.A.) de Diederik Samsom, qui obtient 24,8 p. 10 […] Lire la suite

21-26 avril 2012
Pays-Bas. Démission du gouvernement de Mark Rutte.

Le 21, le Premier ministre Mark Rutte perd la majorité parlementaire dont il disposait à la suite du refus du Parti pour la liberté (extrême droite) de Geert Wilders de soutenir son plan d'assainissement budgétaire. Mark Rutte est l'un des plus ardents défenseurs de la lutte contre les déficits en Europe. Le 23, Mark Rutte présente la démission de son gouvernement, qui était au pouvoir depuis octo […] Lire la suite

2010

28 septembre-14 octobre 2010
Pays-Bas. Conclusion d'un accord de gouvernement.

Plus de trois mois et demi après les élections législatives de juin et au terme de sept semaines de tractations, trois formations de droite concluent deux accords en vue de la formation d'un gouvernement. Le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (V.V.D., libéral) de Mark Rutte et l'Appel chrétien-démocrate (C.D.A.) de Maxime Verhagen signent un accord de gouvernement minoritaire – le pr […] Lire la suite

9 juin 2010
Pays-Bas. Victoire sans majorité des libéraux aux élections législatives.

Les résultats des élections législatives anticipées sont marqués par un émiettement de la représentation nationale. Avec 20,4 p. 100 des suffrages et 31 élus sur 150, le Parti populaire pour la liberté et la démocratie (libéral) de Mark Rutte ne devance que légèrement le Parti du travail (social-démocrate) de Job Cohen, qui obtient 19,6 p. 100 des voix et a 30 élus. Le grand gagnant de ce scrutin  […] Lire la suite

20 février 2010
Pays-Bas. Démission du gouvernement de Jan Peter Balkenende.

Le Premier ministre Jan Peter Balkenende annonce la démission de son gouvernement à la suite d'un désaccord entre les partis de la coalition sur le maintien en Afghanistan du contingent de quelque deux mille soldats néerlandais. L'Appel chrétien-démocrate du Premier ministre envisageait de négocier l'éventuelle prolongation d'un an, demandée par l'O.T.A.N., de la mission du contingent néerlandais  […] Lire la suite

2008

3-31 juillet 2008
Chypre – Pays-Bas – Belgique – Espagne – Italie – Union européenne. Ratifications nationales du traité de Lisbonne.

Le 3, à Chypre, le Parlement autorise la ratification du traité de Lisbonne sur la réforme des institutions européennes par 31 voix contre 17.Le 5, aux Pays-Bas, la Chambre des députés fait de même par 111 voix contre 39, suivie par le Sénat le 8.Le 10, la Belgique achève le processus de ratification du traité de Lisbonne après le vote favorable des deux chambres du Parlement fédéral – la Chambre  […] Lire la suite

2007

2-13 février 2007
Pays-Bas. Accord de « grande coalition » gouvernementale.

Le 2, plus de deux mois après les élections législatives de novembre 2006, les deux grandes formations du pays, l'Appel chrétien-démocrate du Premier ministre sortant Jan Peter Balkenende et le Parti du travail (social-démocrate) de Wouter Bos, ainsi que le petit parti protestant de l'Union chrétienne d'André Rouvoet, concluent un accord de gouvernement. Le 13, Jan Peter Balkenende présente son no […] Lire la suite

2006

22 novembre 2006
Pays-Bas. Désaffection pour les partis traditionnels aux élections législatives.

Les résultats des élections législatives sont marqués par le recul des partis traditionnels. L'Appel chrétien-démocrate du Premier ministre sortant Jan Peter Balkenende perd 3 sièges, avec 41 élus sur 150. Ses alliés libéraux (Parti populaire pour la liberté et la démocratie), dirigés par Mark Rutte, en perdent 6, avec 22 élus. Les sociaux-démocrates (Parti du travail), dirigés par Wouter Bos, pre […] Lire la suite

2005

1er-23 juin 2005
Union européenne. Rejet du projet de Constitution européenne par les Pays-Bas et échec du Conseil européen.

Le 1er, lors d'un référendum à valeur uniquement consultative, les électeurs néerlandais, trois jours après les électeurs français, rejettent à leur tour le projet de traité constitutionnel européen, par 61,6 p. 100 des voix. La Haye, qui avait choisi la ratification par les voies référendaire et parlementaire, stoppe le processus. Le Premier ministre de centre droit, Jan Pe […] Lire la suite

2004

2-12 novembre 2004
Pays-Bas. Assassinat de Theo Van Gogh.

Le 2, le cinéaste et chroniqueur Theo Van Gogh, arrière-petit-neveu du peintre Vincent Van Gogh, est assassiné à Amsterdam en pleine rue. Connu pour ses prises de position hostiles à l'islam, il avait notamment réalisé un court-métrage sur le Coran et la soumission de la femme musulmane, récemment diffusé sur une chaîne de télévision néerlandaise. L'assassin présumé, un jeune homme possédant la do […] Lire la suite

25 octobre 2004
Pays-Bas – États-Unis. Fusion dans le secteur de la sidérurgie.

Les groupes sidérurgiques néerlandais Ispat International et L.N.M. Holdings, et l'américain International Steel Group (I.S.G.) annoncent leur fusion prévue pour 2005. Ils formeront alors le premier groupe mondial du secteur devant l'européen Arcelor. Ispat International doit racheter L.N.M. Holdings avant de fusionner avec I.S.G. L'opération, d'un montant de 3,3 milliards d'euros, est dirigée par […] Lire la suite

2003

30 septembre 2003
France – Pays-Bas. Fusion entre Air France et K.L.M.

Air France et la compagnie nationale néerlandaise K.L.M. concluent un accord de fusion. Ce rapprochement doit donner naissance au premier groupe aérien européen. La fusion, qui sera effectivement signée le 16 octobre, prend la forme d'une offre publique d'échange d'Air France sur K.L.M. Elle implique la privatisation de la compagnie française dont la part du capital détenue par l'État doit passer  […] Lire la suite

27 mai 2003
Pays-Bas. Présentation du nouveau gouvernement.

Le Premier ministre Jan Peter Balkenende présente son gouvernement de coalition, formé à la suite des élections législatives de janvier. Celui-ci regroupe le Parti chrétien-démocrate auquel il appartient, le Parti libéral ainsi que le parti réformateur D'66, qui supplante la liste Pim Fortuyn. Le chef du gouvernement affirme la nécessité d'une plus grande austérité budgétaire. […] Lire la suite

22 janvier 2003
Pays-Bas. Déroute des populistes aux élections législatives.

Les élections législatives organisées à la suite de la chute du gouvernement de Jan Peter Balkenende qui regroupait les chrétiens-démocrates (C.D.A.), les libéraux (V.V.D.) et les populistes de la Liste Pym Fortuyn (L.P.F.), sont marquées par la déroute de cette dernière formation. La L.P.F. de Hilbrand Nawijn n'obtient que 5,7 p. 100 des suffrages et 8 élus (— 18 par rapport à l'Assemblée élue en […] Lire la suite

2002

16 octobre 2002
Pays-Bas. Démission du gouvernement de coalition.

Le 16, le Premier ministre, Jan Peter Balkenende, présente à la reine Beatrix la démission de son gouvernement de coalition formé par l'Appel chrétien-démocrate, le Parti libéral et les populistes de la Liste Pim Fortuyn (L.P.F.). Cette décision ouvre la voie à de nouvelles élections. Elle fait suite à la démission, le même jour, du ministre de l'Économie, Herman Heinsbroek, et de celui de la Sant […] Lire la suite

22 juillet-8 août 2002
Pays-Bas. Formation d'un gouvernement de coalition comprenant des ministres populistes.

La reine Beatrix annonce la composition du gouvernement issu des élections législatives de mai. Celles-ci avaient été marquées par la percée de la formation de la droite populiste, la Liste Pim Fortuyn (L.P.F.), dont le leader avait été assassiné au cours de la campagne électorale. Le gouvernement de coalition, conduit par le chrétien-démocrate Jan Peter Balkenende, repose sur un « accord stratégi […] Lire la suite

6-15 mai 2002
Pays-Bas. Assassinat du dirigeant populiste Pim Fortuyn et défaite de la coalition de gauche aux élections législatives.

Le 6, le chef de la droite populiste et xénophobe, Pim Fortuyn, est assassiné à Hilversum, neuf jours avant les élections législatives pour lesquelles sa liste paraissait bien placée. Cet attentat suscite une très vive émotion dans le pays: le Premier ministre démissionnaire, Wim Kok, le qualifie d'« attaque contre la démocratie ». La Liste Pim Fortuyn (L.P.F.), créée en février 2002, avait fait u […] Lire la suite

10-16 avril 2002
Pays-Bas. Démission du gouvernement de Wim Kok.

Le 10 est publié le rapport officiel sur la part de responsabilité des casques bleus néerlandais dans les massacres de civils perpétrés en juillet 1995 par les soldats serbes dans l'enclave musulmane de Srebrenica. Les quelque 400 soldats néerlandais qui devaient protéger cette zone de sécurité n'étaient pas intervenus. Le rapport met principalement en cause l'O.N.U.Le 16, estimant que les termes  […] Lire la suite

6 mars 2002
Pays-Bas. Progression du populisme xénophobe lors des élections municipales.

Le 6, le mouvement populiste Leefbaar Nederland – « Des Pays-Bas vivables » – crée la surprise en opérant une percée spectaculaire lors des élections municipales, organisées deux mois avant les législatives. Il obtient notamment 36 p. 100 des suffrages à Rotterdam. La coalition au pouvoir est en fort recul. Dirigé par Pim Fortuyn, dont les déclarations xénophobes, notamment contre les musulmans, o […] Lire la suite

2000

28 novembre 2000
Pays-Bas. Légalisation de l'euthanasie.

La Chambre basse du Parlement adopte à une large majorité le projet de loi qui légalise la pratique de l'euthanasie, dans le respect de critères stricts. Cette pratique était déjà largement dépénalisée. Il s'agit de la première légalisation de l'euthanasie dans le monde. Le Sénat doit approuver cette mesure qui entrera en vigueur en 2001. […] Lire la suite

28-29 février 2000
France – Pays-Bas. Visite d'État du président Jacques Chirac aux Pays-Bas.

Les 28 et 29, le président Chirac effectue aux Pays-Bas une visite d'État destinée à sceller la réconciliation entre les deux pays. Diverses polémiques ont entaché, en effet, les relations entre Paris et La Haye au cours de la dernière décennie, notamment celle qui est liée au trafic de drogue en provenance des Pays-Bas, où l'usage des drogues douces est dépénalisé. Paris maintient fermées ses fro […] Lire la suite

1999

19 mai 1999
Pays-Bas. Démission du gouvernement de Wim Kok.

Le 19, le Premier ministre social-démocrate Wim Kok présente la démission de son gouvernement formé à l'issue des élections législatives de mai 1998. Le Parti libéral de droite, membre de la coalition au pouvoir, avait refusé de voter un projet de loi conçu par le parti Démocrates 66 (centre gauche), troisième membre de la coalition. Ce projet de loi relatif à l'institution d'un référendum donnant […] Lire la suite

1998

6 mai 1998
Pays-Bas. Victoire du Parti du travail aux élections législatives.

Le Parti du travail (social-démocrate) du Premier ministre Wim Kok remporte les élections législatives en obtenant 45 sièges (+ 8) sur 150. Le Parti libéral de droite, également membre de la coalition au pouvoir, dispose de 39 députés (+ 8). Les libéraux de gauche du parti Démocrates 66, troisième pilier de la coalition gouvernementale, n'ont que 14 élus (— 10). Avec 29 sièges (— 5), le Parti chré […] Lire la suite

1994

29 juillet-22 août 1994
Pays-Bas. Nomination du social-démocrate Wim Kok au poste de Premier ministre.

Le 29, la reine Beatrix charge Wim Kok, chef du Parti social-démocrate du travail (PvdA) et ministre des Finances du cabinet sortant, de former le gouvernement. Les élections législatives de mai avaient consacré la défaite du Parti chrétien-démocrate du Premier ministre Ruud Lubbers sans dégager de vainqueur. Le 13 août, le PvdA, les libéraux du V.V.D. (centre droit) et les réformateurs de Démocra […] Lire la suite

3 mai 1994
Pays-Bas. Défaite des chrétiens-démocrates au pouvoir aux élections législatives.

Le 3, les résultats des élections législatives, dont le taux de participation a été de 78,3 p. 100, marquent un profond remodelage de la scène politique. Avec 22,2 p. 100 des suffrages (— 13,1 p. 100 par rapport aux élections de septembre 1989) et 34 sièges (— 20) sur 150, le Parti chrétien-démocrate (C.D.A.) du Premier ministre Ruud Lubbers, parti qui a dominé la vie politique de l'après-guerre,  […] Lire la suite

1989

2-7 novembre 1989
Pays-Bas. Formation d'un gouvernement de centre gauche par Ruud Lubbers.

Le 2, un accord intervient sur la répartition des portefeuilles, au sein du nouveau gouvernement de centre gauche issu du scrutin du 6 septembre, entre les partis chrétien-démocrate (C.D.A.) et socialiste (P.V.D.A.). Chacun comptera sept ministres et cinq secrétaires d'État, dirigés par le Premier ministre sortant, Ruud Lubbers (C.D.A.). Wim Kok, numéro un du P.V.D.A., sera à la fois ministre des  […] Lire la suite

6-13 septembre 1989
Pays-Bas. Élections législatives anticipées.

Le 6 ont lieu les élections législatives anticipées rendues nécessaires par la démission, en mai, du gouvernement de coalition de centre-droit dirigé par Ruud Lubbers. La formation de ce dernier, le Parti chrétien-démocrate (C.D.A.), en conservant, avec 35,4 p. 100 des voix (+ 0,8 p. 100), les cinquante-quatre sièges qu'il détenait depuis 1986, reste la première force politique du pays, tandis que […] Lire la suite

2 mai 1989
Pays-Bas. Démission du gouvernement.

Ruud Lubbers, Premier ministre chrétien-démocrate (C.D.A.), présente à la reine Beatrix la démission de son gouvernement de coalition de centre droit, dont la composante libérale (V.V.D.) conteste les modalités de financement d'un plan national pour l'environnement. Plutôt que d'être mis en minorité au Parlement, le Premier ministre a préféré prendre les devants en démissionnant. Le gouvernement c […] Lire la suite

24-27 janvier 1989
Pays-Bas. Libération de deux criminels de guerre nazis.

Le 24, le gouvernement néerlandais annonce son intention de gracier Franz Fischer et Ferdinand aus der Fünten, deux criminels de guerre nazis détenus depuis 1946 à la prison de Breda. Âgés respectivement de quatre-vingt-dix et soixante-dix-neuf ans, ils avaient été condamnés à la peine de mort, commuée en détention à perpétuité, pour la déportation de dizaines de milliers de juifs néerlandais. La  […] Lire la suite

1988

18 août 1988
États-Unis – Pays-Bas. Acquisition par Whirlpool de l'électroménager de Philips

Whirlpool, le plus gros fabricant américain de réfrigérateurs, congélateurs, machines à laver et à sécher le linge, publie un communiqué annonçant la prise de contrôle, par l'intermédiaire d'une filiale commune, du secteur électroménager du groupe néerlandais Philips. Cet accord, qui porte sur un chiffre d'affaires d'environ deux milliards de dollars, et concerne quatorze mille salariés, va faire  […] Lire la suite

1er mai 1988
Pays-Bas. Attentats de l'I.R.A. contre des soldats britanniques

Deux attentats commis quasi simultanément dans deux villages proches de la frontière allemande font trois morts et quatre blessés, dont deux grièvement. Les victimes sont des militaires britanniques basés en R.F.A. et venus en permission aux Pays-Bas. Ce double attentat est revendiqué par l'I.R.A. […] Lire la suite

1986

21 mai 1986
Pays-Bas. Succès de Ruud Lubbers et des chrétiens-démocrates aux élections législatives

Le 21, les électeurs néerlandais sont appelés à renouveler leurs cent cinquante députés. Cette consultation suscite d'autant plus d'intérêt qu'elle est la première en Europe occidentale à intervenir après l'accident nucléaire de Tchernobyl, qui a constitué l'argument principal du Parti socialiste (P.V.d.A.), adversaire résolu du développement des centrales nucléaires mais aussi de l'implantation a […] Lire la suite

1985

11-21 mai 1985
Vatican – Pays-Bas – Luxembourg – Belgique. Visite du pape Jean-Paul II au Benelux

Le 11, Jean-Paul II commence par les Pays-Bas sa tournée dans les trois pays du Benelux. Avant même son arrivée, des émissions satiriques à la télévision ou l'affichage de placards mettant sa tête à prix pouvaient laisser supposer les difficultés que rencontrerait le pape dans ce pays où les catholiques (40 p. 100 de la population), quoique attachés aux liens avec le Saint-Siège, sont majoritairem […] Lire la suite

1984

1er-13 juin 1984
Pays-Bas. Report de la décision d'implanter des euromissiles

Le 1er, le gouvernement de coalition formé par les démocrates-chrétiens et les libéraux et présidé par Ruud Lubbers décide d'ajourner jusqu'au 1er novembre 1985 l'implantation, sur le territoire des Pays-Bas, des quarante-huit missiles de croisière prévus par la décision de l'O.T.A.N. de décembre 1979. Ce report met fin provisoirement aux polémiques qu […] Lire la suite

1982

4-22 novembre 1982
Pays-Bas. Nomination de Ruud Lubbers au poste de Premier ministre

Le 4, Ruud Lubbers, qui a remplacé Andries Van Agt à la tête des chrétiens-démocrates, et que la reine Beatrix avait chargé de former le nouveau gouvernement après le retrait de son prédécesseur, présente son cabinet. Il comprend huit chrétiens-démocrates et six libéraux de droite (V.V.D.). Les deux partis ont également chacun huit secrétaires d'État.Le 22, le gouvernement annonce qu'il renonce au […] Lire la suite

8-10 septembre 1982
Pays-Bas. Succès de la droite aux élections législatives anticipées

Le 8 ont lieu les élections législatives anticipées consécutives à la démission, le 12 mai, du gouvernement de centre gauche dirigé par Andries Van Agt. Le Parti socialiste, en obtenant 47 sièges sur 150 (+ 3), redevient la première formation politique du pays. Néanmoins, les partis de droite, enlevant 81 sièges, obtiennent la majorité : le parti chrétien-démocrate (C.D.A.) de A. Van Agt perd 3 de […] Lire la suite

12-29 mai 1982
Pays-Bas. Rupture de la coalition gouvernementale de centre gauche

Le 12, Andries Van Agt, Premier ministre néerlandais, remet sa démission à la reine Beatrix. La coalition de centre gauche, sur laquelle il s'appuyait depuis novembre 1981, éclate en effet à l'initiative des six ministres socialistes qui décident de se retirer pour protester contre la politique d'austérité prévue en 1982 et 1983. Leur leader, Joop den Uyl, ne pouvait accepter de nouvelles réductio […] Lire la suite

1981

4 novembre 1981
Pays-Bas. Dénouement de la crise gouvernementale

Le 4, les trois partis de la coalition de centre gauche qui formait le gouvernement d'Andries Van Agt, démissionnaire le 16 octobre, parviennent à un accord sur la politique de l'emploi. Chrétiens-démocrates, libéraux et socialistes devraient donc enfin pouvoir élaborer une déclaration de politique générale, plus de quatre mois après les élections législatives du 26 mai. […] Lire la suite

16 octobre 1981
Pays-Bas. Démission du gouvernement Van Agt

Andréas van Agt, Premier ministre néerlandais, remet la démission de son gouvernement à la reine Beatrix. Installé le 11 septembre, le gouvernement n'a pu parvenir à un accord sur la politique économique et sociale, et tombe avant même d'avoir pu présenter sa déclaration d'investiture. […] Lire la suite

2-11 septembre 1981
Pays-Bas. Formation du nouveau gouvernement Van Agt

Le 2, la reine Beatrix charge Andries van Agt, Premier ministre du gouvernement de centre droit qui a démissionné après les élections législatives du 26 mai, de former un gouvernement, cette fois de centre gauche. Ce long délai de gestation s'explique par les désaccords existant entre les socialistes et les démocrates-chrétiens, en particulier sur l'installation aux Pays-Bas de quarante-huit nouve […] Lire la suite

26 mai 1981
Pays-Bas. Élections législatives

Le 26, après une campagne électorale au cours de laquelle l'implantation des missiles de croisière et des fusées Pershing 2 de l'O.T.A.N. sur le territoire néerlandais a tenu une place de premier plan, les électeurs néerlandais renouvellent les 150 sièges de la Chambre des députés. La participation est massive : 86,2 p. 100 des 9 millions 500 000 électeurs inscrits. La coalition sortante, composée […] Lire la suite

— Universalis