18 avril 1994France – Corée du Sud. Le T.G.V. de G.E.C.-Alsthom choisi par Séoul

 

Le consortium franco-britannique G.E.C.-Alsthom annonce la signature par les autorités sud-coréennes d'une lettre d'intention d'un montant de 2,1 milliards de dollars (12 millions de francs) pour la construction d'une ligne à grande vitesse entre Séoul et Pusan et pour la fourniture de rames de T.G.V. La conclusion de ce marché, pour lequel G.E.C.-Alsthom avait été sélectionné en août 1993, met fin à un long marchandage alimenté par la contre-proposition du concurrent allemand Siemens, constructeur de l'I.C.E. (Inter City Express), qui avait revu ses prix à la baisse en novembre 1993. Le consortium franco-britannique s'est aligné sur ce nouveau prix et a consenti un transfert de technologie total en faveur de ses partenaires coréens Hyundai, Daewoo et Hanjin, qui doit permettre à ces derniers de vendre le T.G.V. en Asie d'ici à l'an 2000. Le contrat sera signé le 14 juin.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 avril 1994 - France – Corée du Sud. Le T.G.V. de G.E.C.-Alsthom choisi par Séoul », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-avril-1994-france-coree-du-sud-le-t-g-v-de-g-e-c-alsthom-choisi-par-seoul/