18-19 octobre 2000France. Remaniement ministériel après la démission de Martine Aubry

 

Le 18, un communiqué de la présidence de la République fait part de la démission de Martine Aubry, ministre de l'Emploi et de la Solidarité, et des nominations que ce départ provoque. Comme elle l'avait annoncé de longue date, Martine Aubry quitte le gouvernement en vue de préparer la campagne de l'élection municipale de Lille où elle brigue la succession de Pierre Mauroy. Elle est remplacée à son poste par Élisabeth Guigou, jusqu'alors garde des Sceaux. Marylise Lebranchu, secrétaire d'État aux P.M.E., au Commerce, à l'Artisanat et à la Consommation, est nommée ministre de la Justice, ses anciennes fonctions étant confiées à François Patriat, député (P.S.) de Côte-d'Or et auteur du rapport sur la chasse, qui fait son entrée au gouvernement.

Le 19, sur T.F.1, le Premier ministre, Lionel Jospin, tire les leçons de sa chute de popularité, en septembre, due notamment à la gestion du conflit des transporteurs. Il présente sa nouvelle équipe ministérielle en laissant entendre que la règle du non-cumul des mandats serait appliquée « pragmatiquement » entre les élections municipales et les élections législatives, de façon à ne pas provoquer de nouveau remaniement.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18-19 octobre 2000 - France. Remaniement ministériel après la démission de Martine Aubry », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 octobre 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-19-octobre-2000-remaniement-ministeriel-apres-la-demission-de-martine-aubry/