17 avril 2023

France. Relaxe d’Airbus et d’Air France dans l’affaire du crash du vol Rio-Paris

Le tribunal correctionnel de Paris prononce, au terme de treize ans de procédure et de deux mois de procès, la relaxe des entreprises Airbus et Air France dans l’affaire du crash, en juin 2009, du vol AF447 reliant Rio à Paris, assuré par un Airbus A330. Le tribunal estime qu’il n’existe pas de « liens de causalité certain » entre l’accident et les « imprudences » commises par Airbus et Air France, qu’il reconnaît toutefois. Celles-ci sont liées au non-remplacement des sondes de vitesse Pitot et à l’insuffisante information des pilotes à leur sujet. Ces « imprudences » ouvrent la voie à un procès en responsabilité sur le plan civil.

— Universalis

Événements précédents