17 avril 1989C.E.E. Rejet par le Royaume-Uni du rapport du comité Delors sur l'union monétaire

 

Le comité chargé en juin 1988 par le Conseil européen de Hanovre d'examiner la réalisation de l'Union économique et monétaire, et présidé par Jacques Delors, remet son rapport aux gouvernements des Douze. Il propose un programme en trois étapes, mais sans délai fixé, qui conduirait à la création d'une banque centrale fédérale coiffant les banques centrales nationales, à l'établissement de parités fixes et à la création d'une monnaie unique. Les transferts de souveraineté nécessités par une telle évolution impliqueraient la négociation d'un nouveau traité européen. Ces conclusions, d'une audace calculée, sont accueillies favorablement dans toutes les capitales de la Communauté, excepté à Londres. C'est au plus haut niveau, si possible dès le prochain conseil européen, à Madrid, en juin, qu'une décision devra être prise.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17 avril 1989 - C.E.E. Rejet par le Royaume-Uni du rapport du comité Delors sur l'union monétaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-avril-1989-rejet-par-le-royaume-uni-du-rapport-du-comite-delors-sur-l-union-monetaire/