18 janvier 1989C.E.E. Vote des députés européens contre Strasbourg

 

Le Parlement européen adopte, par 222 voix pour, 173 contre et 4 abstentions, la proposition du député britannique (conservateur) Derek Prag de tenir des sessions spéciales à Bruxelles, sans même donner à Strasbourg l'assurance d'y tenir les douze sessions ordinaires. En dépit des efforts des représentants français et luxembourgeois – Luxembourg abrite le secrétariat général de l'Assemblée des Douze –, soutenus par les chrétiens-démocrates allemands, les députés européens confirment ainsi le vote de leur commission politique (1er déc. 1988), favorable à un transfert du siège dans la capitale belge, où se trouvent déjà la Commission et le Conseil. Ni la volonté de François Mitterrand, exprimée lors de ses vœux de Nouvel An, prononcés depuis la capitale alsacienne, ni la « mobilisation générale » décrétée un peu tardivement par Édith Cresson, ministre des Affaires européennes, ne sont parvenues à infléchir le souhait parlementaire d'unification du siège des instances communautaires.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  18 janvier 1989 - C.E.E. Vote des députés européens contre Strasbourg », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 février 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/18-janvier-1989-vote-des-deputes-europeens-contre-strasbourg/