17-23 novembre 1997Égypte. Attentat meurtrier contre des touristes à Louxor

 

Le 17, un commando armé ouvre le feu sur un groupe de touristes, à Louxor, en Haute-Égypte, tuant 67 personnes dont 57 étrangers, pour la plupart suisses. Plusieurs membres du commando sont tués. Cette opération, la plus meurtrière depuis le début des violences islamistes, en mars 1992, est revendiquée par la Jamaa Islamiya. Affaiblissant le régime du président Moubarak, l'attentat atteint également son objectif économique en provoquant la suppression immédiate des destinations égyptiennes par les agences de voyage, ce qui pénalise le secteur égyptien du tourisme, abondante source de devises pour le pays.

Le 18, Hosni Moubarak limoge le ministre de l'Intérieur, Hassan el-Alfi, et le remplace par un militaire, le général Habib el-Adli, par ailleurs chef des services de sécurité chargés de réprimer le terrorisme islamiste. La Jamaa Islamiya publie un communiqué invitant les touristes étrangers à « éviter l'Égypte ».

Le 21, au Caire, Cheikh Mohamad Sayed Tantaoui, la plus haute autorité de l'islam sunnite, condamne sévèrement l'attentat de Louxor.

Le 23, le président Moubarak accuse le Royaume-Uni d'héberger des terroristes islamistes qui y récolteraient des fonds et y prépareraient leurs attentats.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-23 novembre 1997 - Égypte. Attentat meurtrier contre des touristes à Louxor », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-23-novembre-1997-attentat-meurtrier-contre-des-touristes-a-louxor/