17-21 octobre 1994États-Unis – Corée du Nord. Signature de l'accord nucléaire

 

Le 17, les États-Unis et la Corée du Nord concluent un accord précisant les termes du compromis auquel les deux pays étaient parvenus en août et qui prévoyait la normalisation des activités nucléaires nord-coréennes. Soupçonnées de contrevenir aux principes de la non-prolifération nucléaire, celles-ci étaient à l'origine d'une crise ouverte en février 1993 par le refus de Pyongyang de laisser l'Agence internationale de l'énergie atomique (A.I.E.A.) inspecter certains de ses sites nucléaires. Le texte prévoit le gel du programme nucléaire et l'installation d'une filière à eau légère. Il repousse à cinq ans plus tard l'inspection complète des sites suspects par l'A.I.E.A. L'A.I.E.A. et Séoul dénoncent ce délai. L'accord prévoit encore la normalisation des relations américano-nord-coréennes. L'ouverture de bureaux de liaison respectifs dans les deux capitales doit précéder l'établissement de relations diplomatiques. Un dialogue intercoréen doit également s'engager.

Le 21, l'accord est signé à Genève.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-21 octobre 1994 - États-Unis – Corée du Nord. Signature de l'accord nucléaire », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-21-octobre-1994-etats-unis-coree-du-nord-signature-de-l-accord-nucleaire/