11 juillet 1994France – États-Unis. Fin de la polémique sur la découverte du virus du sida

 

Le conseil d'administration de la Fondation franco-américaine sur le sida installé à Bethesda (Maryland) reconnaît officiellement que le virus du sida utilisé pour la mise au point des tests de dépistage de la maladie a été découvert par l'équipe du professeur Luc Montagnier, de l'Institut Pasteur de Paris, en janvier 1983. En mai 1984, la revue Nature avait publié des articles sur la découverte, par l'équipe du professeur Robert Gallo du National Cancer Institute de Bethesda, d'un virus qui s'avérera le même que celui qui avait été découvert à l'Institut Pasteur. La polémique avait débuté en mai 1985, lorsque l'Office américain des brevets avait enregistré le test de dépistage mis au point à partir du virus américain, rejetant le test français. En mars 1987, après que l'Office américain des brevets eut reconnu la paternité française dans l'invention du test, les Instituts américains de la santé et l'Institut Pasteur avaient conclu un accord qui prévoyait le partage égal des bénéfices issus de la commercialisation des tests de dépistage. Acquise à la suite d'enquêtes prouvant que le virus américain était issu des échantillons envoyés par le professeur Montagnier au professeur Gallo, la reconnaissance morale accordée à l'équipe française s'accompagne d'une redistribution des bénéfices de la vente des tests, principal enjeu du débat : l'Institut Pasteur en obtiendra désormais les trois quarts et les Instituts américains de la santé, un quart.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11 juillet 1994 - France – États-Unis. Fin de la polémique sur la découverte du virus du sida », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-juillet-1994-france-etats-unis-fin-de-la-polemique-sur-la-decouverte-du-virus-du-sida/