26 mai 1994États-Unis – Chine. Renouvellement de la clause de la nation la plus favorisée au profit de Pékin

 

Le 26, le président américain Bill Clinton annonce le renouvellement au profit de la Chine de la clause de la nation la plus favorisée. Après avoir déclaré en 1993 que cette décision serait liée à l'amélioration de la situation des droits de l'homme en Chine, Bill Clinton, qui reconnaît l'absence de progrès dans ce domaine, se plie à la réalité des intérêts économiques de son pays et à la nécessité stratégique de maintenir de bonnes relations sino-américaines, et annonce le « découplage » des deux dossiers. Le 24, Washington avait déjà dû composer avec un autre de ses partenaires asiatiques, le Japon, afin de débloquer les négociations sur la réduction du déficit commercial américain. Celles-ci avaient été interrompues en février 1993 en raison du refus par Tōkyō des exigences américaines.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  26 mai 1994 - États-Unis – Chine. Renouvellement de la clause de la nation la plus favorisée au profit de Pékin », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/26-mai-1994-etats-unis-chine-renouvellement-de-la-clause-de-la-nation-la-plus-favorisee-au-profit-de-pekin/