17-19 mars 1993Zaïre. Aggravation de la crise entre le président Mobutu et les instances de transition

 

Le 17, le « conclave » politique réuni depuis le 9 par le président Mobutu pour résoudre la crise des institutions transitoires nomme au poste de Premier ministre Faustin Birindwa, un transfuge de l'opposition, en remplacement d'Étienne Tshisekedi, désigné par la Conférence nationale en août 1992 et désavoué par le président Mobutu. Ni l'Union sacrée de l'opposition ni le bureau de l'Assemblée provisoire du Haut Conseil de la République (H.C.R.) ne participent à la réunion.

Le 19, le président Mobutu annonce la convocation de l'Assemblée nationale, suspendue durant la période de transition, pour lui soumettre un projet de Constitution. Le H.C.R. rappelle que les décisions adoptées en dehors des règles qui régissent la période de transition n'ont aucune valeur.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  17-19 mars 1993 - Zaïre. Aggravation de la crise entre le président Mobutu et les instances de transition », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 avril 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/17-19-mars-1993-aggravation-de-la-crise-entre-le-president-mobutu-et-les-instances-de-transition/