16-21 avril 1999France. Démission de Philippe Séguin de la présidence du R.P.R.

 

Le 16, Philippe Séguin annonce sa démission de la présidence du Rassemblement pour la République (R.P.R.) qu'il exerce depuis juillet 1997. Il abandonne également la présidence de la liste formée avec Démocratie libérale (D.L.) d'Alain Madelin en vue des élections européennes. Il dénonce l'attitude adoptée par l'Élysée qui considère la liste conduite par Charles Pasqua et Philippe de Villiers et la liste U.D.F. conduite par François Bayrou comme appartenant à la majorité présidentielle. Philippe Séguin avait échoué dans sa tentative de constituer une liste unique de L'Alliance – R.P.R., U.D.F., D.L. – pour les élections européennes. Le bureau politique du R.P.R. désigne le secrétaire général du mouvement, Nicolas Sarkozy, comme président par intérim. Celui-ci est entouré d'un comité politique composé de l'ancien président du R.P.R., Alain Juppé, du président du Sénat, Christian Poncelet, et des présidents des groupes parlementaires R.P.R. de l'Assemblée et du Sénat, Jean-Louis Debré et Josselin de Rohan. De nombreuses voix s'élèvent, au R.P.R., pour réclamer la constitution d'une liste d'union de l'opposition.

Le 21, le lendemain de la réunion du bureau politique de l'U.D.F. qui a confirmé le maintien d'une liste autonome pour les élections européennes, le bureau politique du R.P.R. désigne Nicolas Sarkozy à la présidence de la liste R.P.R.-D.L. auprès d'Alain Madelin qui en est le numéro deux.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  16-21 avril 1999 - France. Démission de Philippe Séguin de la présidence du R.P.R. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/16-21-avril-1999-demission-de-philippe-seguin-de-la-presidence-du-r-p-r/