15 octobre - 3 novembre 2020Côte d'Ivoire. Élection présidentielle.

 

Le 15, l’ancien président Henri Konan Bédié, chef du Parti démocrate de Côte d’Ivoire (PDCI), et l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, chef du Front populaire ivoirien (FPI), les deux principaux adversaires du président Alassane Ouattara, annoncent qu’ils ne participeront pas à l’élection présidentielle qu’ils jugent « illégale ». Ils appellent leurs partisans à boycotter le scrutin et à empêcher son déroulement. À la suite du décès en juillet du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, dauphin d’Alassane Ouattara, ce dernier était revenu sur sa décision de ne pas briguer de troisième mandat. Le PDCI et le FPI estiment sa candidature inconstitutionnelle et dénoncent l’invalidation par le Conseil constitutionnel de quarante des quarante-quatre candidats à l’élection, dont l’ancien président Laurent Gbagbo et l’ancien Premier ministre Guillaume Soro. Les jours suivants sont marqués par des affrontements intercommunautaires meurtriers.

Le 31 se tient l’élection présidentielle, alors que la destruction ou la non-ouverture de nombreux bureaux de vote empêchent un cinquième des inscrits de voter.

Le 3 novembre, la Commission électorale indépendante annonce la victoire d’Alassane Ouattara. Les résultats définitifs lui accorderont 95,3 p. 100 des suffrages. Le taux de participation est de 53,9 p. 100.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15 octobre - 3 novembre 2020 - Côte d'Ivoire. Élection présidentielle. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 avril 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-octobre-3-novembre-2020-election-presidentielle/