Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

15 janvier 2013

France. Annonce de suppression de postes par Renault

Le constructeur automobile Renault, dont l'État détient 15 p. 100 du capital, annonce son intention de supprimer sept mille cinq cents postes en France sur un total de quarante-quatre mille d'ici à 2016, sans licenciements. Quelque quatre mille départs, déjà, n'ont pas été remplacés au cours des deux années précédentes. La direction s'engage à ne pas fermer de site en France et à ne pas imposer de plan social, sous réserve que soit conclu l'accord sur l'amélioration de la compétitivité négocié avec les syndicats sur la base d'une augmentation du temps de travail et de la mobilité des salariés d'un site à l'autre, et d'une modération salariale. La réaction favorable du gouvernement à cette annonce tranche avec sa ferme condamnation du plan social présenté en juillet 2012 par P.S.A. Peugeot-Citroën.

— Universalis

Événements précédents