14-16 septembre 2012Vatican – Liban. Visite du pape Benoît XVI à Beyrouth

 

Du 14 au 16, le pape Benoît XVI se rend en visite à Beyrouth, où il entend apporter « un message de paix » dans un contexte marqué par la crise syrienne. Le souverain pontife transmet à cette occasion l'exhortation apostolique rédigée à la suite du synode sur le Moyen-Orient organisé à Rome en octobre 2010. Ce texte s'inquiète de la précarité de la situation des chrétiens dans la région, qu'ils quittent en masse, ainsi que des relations difficiles entre les chrétiens et les musulmans. Le pape enjoint les responsables religieux d'éradiquer le fondamentalisme, « falsification des religions » selon lui. Il demande aux chrétiens orientaux de « consolider leur fidélité » à leur pays en y demeurant. Il appelle à la tolérance les gouvernements issus des révolutions arabes – qui ont souvent instauré la loi islamique –, préconise de conserver à la fois « une claire distinction et une indispensable collaboration » entre la politique et la croyance, et demande que les chrétiens ne soient pas « traités en citoyens ou en croyants mineurs ». Benoît XVI appelle enfin à « l'unité œcuménique » des chrétiens d'Orient toujours divisés. Concernant la crise syrienne, le pape demande à la communauté internationale et aux pays arabes de proposer des solutions qui respectent « la dignité de chaque personne, ses droits et sa religion ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-16 septembre 2012 - Vatican – Liban. Visite du pape Benoît XVI à Beyrouth », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-16-septembre-2012-vatican-liban-visite-du-pape-benoit-xvi-a-beyrouth/