12 octobre 2006France. Polémique sur une proposition de loi pénalisant la négation du génocide arménien

 

L'Assemblée nationale adopte en première lecture une proposition de loi socialiste qui vise à pénaliser la négation du génocide des Arméniens survenu dans l'Empire ottoman en 1915. Une loi française de janvier 2001 reconnaît déjà l'existence de ce génocide, nié par Ankara. Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan dénonce une « erreur historique ». Les intellectuels turcs qui reconnaissent l'existence du génocide ainsi que la communauté arménienne de Turquie critiquent une initiative jugée improductive. De leur côté, les opposants ultranationalistes manifestent à la fois contre le vote des députés français et contre l'attribution, le même jour, du prix Nobel de littérature à l'écrivain turc Orhan Pamuk, qui a dénoncé publiquement le génocide arménien. Enfin, le commissaire européen à l'Élargissement Olli Rehn estime que cette proposition de loi complique les négociations en vue de l'adhésion de la Turquie à l'Union. Les appels au boycottage des produits français se multiplient en Turquie.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  12 octobre 2006 - France. Polémique sur une proposition de loi pénalisant la négation du génocide arménien », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/12-octobre-2006-polemique-sur-une-proposition-de-loi-penalisant-la-negation-du-genocide-armenien/