28 septembre - 1er octobre 2006France. Candidatures socialistes à l'investiture en vue de l'élection présidentielle

 

Le 28, l'ancien Premier ministre Lionel Jospin, candidat socialiste à l'élection présidentielle en 1995 et 2002, déclare sur une chaîne de radio qu'il renonce à briguer l'investiture des militants socialistes en vue du scrutin d'avril 2007. Il annonce, sans nommer Ségolène Royal, qu'il ne soutiendra pas la candidature de la favorite des sondages, évoquant une différence d'appréciation des «valeurs de la gauche».

Le 29, Dominique Strauss-Kahn, ancien ministre de l'Économie, annonce sa candidature à l'investiture socialiste depuis la mairie de Sarcelles (Val-d'Oise) dont il est maire adjoint, mettant en avant son étiquette de «social-démocrate».

Le 29 également, à Vitrolles (Bouches-du-Rhône), Ségolène Royal, présidente de la région Poitou-Charentes, annonce sa candidature à l'investiture socialiste. «J'accepte d'assumer cette mission de reconquête pour la France», déclare-t-elle, affirmant défendre «le national et le social».

Le 1er octobre, l'ancien Premier ministre Laurent Fabius annonce, à Fleurance (Gers), sa candidature. Vantant le «projet socialiste», il se présente en «candidat du pouvoir d'achat, qui parle aux plus modestes».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  28 septembre - 1er octobre 2006 - France. Candidatures socialistes à l'investiture en vue de l'élection présidentielle », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/evenement/28-septembre-1er-octobre-2006-candidatures-socialistes-a-l-investiture-en-vue-de-l-election-presidentielle/