Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

12 août 2004

Union européenne. Présentation de la nouvelle Commission européenne

Le président de la Commission européenne, le Portugais José Manuel Durão Barroso, rend publique la composition de son équipe de vingt-quatre commissaires, parmi lesquels figurent huit femmes. Celle-ci se caractérise par une orientation très libérale. Depuis l'élargissement, les grands pays de l'Union ne disposent plus chacun que d'un poste de commissaire au lieu de deux. Ils n'obtiennent pas le poste convoité de commissaire à la Concurrence, qui revient à la Néerlandaise Neelie Kroes-Smit – artisan de la privatisation partielle de la Poste dans son pays – ni celui du Marché intérieur, qui échoit à Charlie McCreevy, ministre irlandais des Finances – favorable à la baisse des impôts et à la réforme du marché du travail. Le Français Jacques Barrot est nommé aux Transports, l'Allemand Günter Verheugen à l'Entreprise et à l'Industrie, le Britannique Peter Mandelson au Commerce, l'Italien Rocco Buttiglione à la Justice, la Liberté et la Sécurité, l'Espagnol Joaquín Almunia – qui sera remplacé par Javier Solana – aux Affaires économiques et monétaires, et la Polonaise Danuta Hübner à la Politique régionale. La nouvelle Commission doit recevoir l'investiture du Parlement européen, en octobre, avant d'entrer en fonctions le 1er novembre.

— Universalis

Événements précédents