12-22 décembre 2011

Tunisie. Désignation de Moncef Marzouki à la présidence de la République et de Hamadi Jebali au poste de Premier ministre

Le 12, l'Assemblée constituante, élue en octobre, désigne à une très large majorité le chef du Congrès pour la République (gauche nationaliste) Moncef Marzouki, à la tête de l'État.

Le 14, Moncef Marzouki nomme Hamadi Jebali, secrétaire général du parti islamiste Ennahda – victorieux des élections législatives –, au poste de Premier ministre.

Le 22, Hamadi Jebali présente son gouvernement. Ennahda occupe dix-neuf des quarante et un postes de ministres et secrétaires d'État, mais il contrôle la quasi-totalité des ministères régaliens (à l'exception du ministère de la Défense). Seules trois femmes figurent dans le gouvernement.

— Universalis

Événements précédents