Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

11-26 décembre 2017

Syrie. Visite du président russe Vladimir Poutine

Le 11, le président russe Vladimir Poutine effectue une visite en Syrie, pour la première fois depuis l’intervention de son pays dans le conflit en septembre 2015. Faisant escale sur la base aérienne russe de Hmeimim, sur le chemin de l’Égypte et de la Turquie, il affirme que « les conditions sont remplies pour un règlement politique [du conflit] sous l’égide de l’ONU à Genève » et annonce sa décision de rapatrier « une grande partie du contingent russe ».

Le 14, la huitième session de négociations indirectes de Genève entre le gouvernement et l’opposition s’achève sur un échec. L’émissaire de l’ONU Staffan de Mistura dénonce le manque de coopération de Damas.

Le 26 débutent les évacuations sanitaires depuis la Ghouta orientale que réclamaient les organisations humanitaires. Cette zone de la banlieue de Damas contrôlée par les islamistes, où vivent encore quelque quatre cent mille personnes selon l’ONU, est assiégée par l’armée depuis avril 2013. Damas obtient en échange la libération de prisonniers détenus par la principale faction présente dans l’enclave, Jaïch al-Islam. La Ghouta est la quatrième « zone de désescalade » prévue par l’accord d’Astana de mai et la seule où le gel des bombardements n’est pas respecté.

— Universalis

Événements précédents