Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

11-25 avril 2010

Hongrie. Victoire massive de l'opposition conservatrice aux élections législatives

Le 11, la formation d'opposition du FiDeSz (centre droit) de l'ancien Premier ministre Viktor Orban remporte le premier tour des élections législatives avec 52,8 p. 100 des suffrages, s'assurant ainsi la majorité absolue au Parlement. Le MSzP (socialiste) d'Ildikó Lendvai, au pouvoir depuis 2002, ne recueille que 19,3 p. 100 des voix. Le parti Jobbik (extrême droite) de Gabor Vona poursuit sa progression et entre au Parlement avec 16,7 p. 100 des suffrages. Les écologistes libéraux du L.M.P. (« Une autre politique est possible »), parti fondé en février 2009, effectuent une percée avec 7,4 p. 100 des voix.

Le 25, à l'issue du second tour, le FiDeSz, avec 263 sièges sur 386, dispose de la majorité des deux tiers au Parlement. Le MSzP conserve 59 élus, Jobbik en obtient 47 et le L.M.P. 16. Viktor Orban se donne pour priorité de relancer la croissance et l'emploi, mais sa marge de manœuvre est étroite, le pays ayant évité de peu la faillite à la fin de 2008 grâce à un prêt du F.M.I. et de l'Union européenne.

— Universalis

Événements précédents