Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

1er-23 octobre 2006

Hongrie. Poursuite des manifestations antigouvernementales

Le 1er, le principal parti d'opposition de droite, le Fidesz, remporte les élections locales en obtenant la majorité dans dix-huit des dix-neuf assemblées départementales de province – la vingtième circonscription, Budapest, restant contrôlée par la coalition gouvernementale. Le Premier ministre socialiste Ferenc Gyurcsany, qui est la cible d'un mouvement de protestation depuis la révélation, en septembre, de ses mensonges lors de la campagne des élections législatives d'avril, réaffirme son refus de démissionner.

Le 6, le Parlement, où la coalition gouvernementale est largement majoritaire, accorde à Ferenc Gyurcsany le vote de confiance que celui-ci lui demandait. Quelque cent mille personnes manifestent devant le Parlement à l'appel du Fidesz, qui demande à ses partisans de poursuivre leur mobilisation jusqu'à la démission du Premier ministre.

Le 23, le cinquantième anniversaire du soulèvement de 1956 contre la tutelle soviétique est marqué par de violents affrontements entre les manifestants antigouvernementaux et les forces de l'ordre.

— Universalis

Événements précédents