11-14 avril 2006Tchad. Échec d'une offensive rebelle

 

Le 11, les rebelles du Front uni pour le changement (F.U.C.), dirigés par le capitaine Mahamat Nour et soutenus par le Soudan, qui poursuivent leur progression vers N'djamena depuis le 30 mars, s'emparent de la ville de Mongo, à 400 kilomètres à l'est de la capitale. Une première offensive du F.U.C., en décembre 2005, avait échoué.

Le 13, l'armée repousse l'offensive des rebelles contre N'djamena. Le bilan officiel fait état de quelque quatre cents morts, pour la plupart des rebelles, mais d'autres sources évoquent un bilan plus lourd. Le F.U.C. impute son échec à l'« intervention française ». L'état-major du dispositif français Épervier présent au Tchad n'admet qu'un « tir de semonce » de l'aviation contre une colonne de rebelles.

Le 14, le président Idriss Déby annonce la rupture des relations diplomatiques avec le Soudan. Il exprime son intention de maintenir l'élection présidentielle prévue le 3 mai.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  11-14 avril 2006 - Tchad. Échec d'une offensive rebelle », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/11-14-avril-2006-echec-d-une-offensive-rebelle/