22-28 octobre 1993Tchad. Renforcement du pouvoir du président Idriss Déby

 

Le 22, l'ancien chef de guerre Abbas Koty est tué lors de son arrestation consécutive, selon les autorités, à la découverte d'un complot. Cette thèse est contestée par l'opposition qui parle d'assassinat politique. Chef des Zagawas, qui avaient aidé Idriss Déby à prendre le pouvoir en décembre 1990, Abbas Koty avait été ministre de la Défense avant d'entrer en dissidence et de s'exiler, en juin 1992. Il était rentré à N'Djamena en août, après avoir conclu un accord avec des émissaires du chef de l'État. Aux termes d'un second accord signé le 16, son mouvement devait être transformé en parti politique et ses combattants devaient être intégrés à l'armée nationale.

Le 28, le Conseil supérieur de transition, Parlement provisoire, renverse le gouvernement de transition mis en place à l'issue de la Conférence nationale, en avril, et dirigé par Fidel Moungar, qui disputait le pouvoir au chef de l'État.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  22-28 octobre 1993 - Tchad. Renforcement du pouvoir du président Idriss Déby », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/22-28-octobre-1993-renforcement-du-pouvoir-du-president-idriss-deby/