3 juillet 1996Tchad. Réélection du président Idriss Déby

 

Le 3, avec 69,09 p. 100 des suffrages, le président sortant Idriss Déby, au pouvoir depuis sa victoire militaire de décembre 1990, remporte le second tour de la première élection présidentielle au suffrage universel organisée dans le pays. Il était opposé à Wadal Abdelkader Kamougue. Le 2 juin, le président Déby avait recueilli 43,8 p. 100 des voix, contre 12,4 p. 100 pour le général Kamougue, premier des quatorze autres candidats. Tous les adversaires du président Déby avaient contesté ces résultats, dénonçant les fraudes intervenues au cours du scrutin organisé par les militaires français de l'opération « Épervier » et appelé, pour la plupart, au boycottage du second tour. Tandis que son adversaire ne parvenait à rallier à sa cause que deux candidats originaires du Sud comme lui, le président nordiste obtenait le soutien imprévu de Saleh Kebzaboh, candidat sudiste arrivé en troisième position au premier tour et jusque-là adversaire résolu du pouvoir.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3 juillet 1996 - Tchad. Réélection du président Idriss Déby », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-juillet-1996-reelection-du-president-idriss-deby/