3-8 février 1998Tchad – France. Enlèvement de quatre Français au Tchad

 

Le 3, un coopérant français et trois de ses amis sont enlevés dans le sud du pays, près de Sarh. Aucun étranger n'a été enlevé au Tchad depuis la Française Françoise Claustre, retenue de 1974 à 1977 dans le massif du Tibesti par les rebelles toubou de Hissène Habré.

Le 5, l'enlèvement des quatre Français est revendiqué par l'Union des forces démocratiques du docteur Mahmout Nahor, petite formation sudiste qui entend ainsi combattre le régime du président Idriss Déby.

Le 8, les quatre Français sont abandonnés par leurs ravisseurs qui fuient devant les forces de sécurité. L'attaché militaire français à N'Djamena est mis en cause par les autorités pour avoir été en relations avec le docteur Nahor.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  3-8 février 1998 - Tchad – France. Enlèvement de quatre Français au Tchad », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/3-8-fevrier-1998-tchad-france-enlevement-de-quatre-francais-au-tchad/