10 février 2014France. Condamnation de Denis Gautier-Sauvagnac dans l'affaire de l'U.I.M.M.

 

Le tribunal correctionnel de Paris condamne Denis Gautier-Sauvagnac, ancien délégué général de la fédération patronale de l'Union des industries et métiers de la métallurgie (U.I.M.M.), à une peine de trois ans de prison, dont un ferme, et à 375 000 euros d'amende. Denis Gautier-Sauvagnac est reconnu coupable d'abus de confiance et de travail dissimulé pour avoir joué un rôle central dans « le fonctionnement d'un système occulte de distribution d'importants fonds en espèces » – 15 millions d'euros entre 2000 et 2007. Il n'a jamais désigné précisément les destinataires de ces versements, concédant toutefois qu'il s'agissait des syndicats. Le jugement pointe « des soupçons de financement occulte des partis politiques, d'achat de parlementaires, d'achat de la paix sociale, d'enrichissement personnel » et affirme que le versement d'argent à des syndicats, s'il était avéré, « est de nature à altérer gravement [...] la loyauté des relations économiques ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10 février 2014 - France. Condamnation de Denis Gautier-Sauvagnac dans l'affaire de l'U.I.M.M. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-fevrier-2014-condamnation-de-denis-gautier-sauvagnac-dans-l-affaire-de-l-u-i-m-m/