2-9 juillet 2013France. Limogeage de la ministre de l'Écologie Delphine Batho

 

Le 2, la ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, Delphine Batho, interviewée sur une chaîne de radio, affirme que le budget de son ministère pour 2014, qui enregistre une baisse de 7 p. 100 par rapport à 2013, est « mauvais ». Devant le refus de Delphine Batho de revenir sur ses propos, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault décide de mettre fin à ses fonctions. Elle est remplacée par le député socialiste du Gers Philippe Martin.

Le 4, Delphine Batho convoque une conférence de presse à l'Assemblée nationale afin d'expliquer les raisons de son limogeage et de lancer une « alerte pour la gauche et pour l'écologie ». Elle accuse le gouvernement d'avoir cédé aux pressions de « certaines puissances économiques [qui] n'acceptaient pas le niveau d'ambition [que la ministre fixait] pour la transition énergétique [et qui] ne se sont pas caché de vouloir [sa] tête ». Elle évoque les lobbies du nucléaire et des gaz de schiste.

Le 9, Jean-Marc Ayrault présente un nouveau programme d'investissements d'avenir de 12 milliards d'euros pour 2016, dont la moitié doit être consacrée à des projets liés à la transition énergétique.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  2-9 juillet 2013 - France. Limogeage de la ministre de l'Écologie Delphine Batho », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 juin 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/2-9-juillet-2013-limogeage-de-la-ministre-de-l-ecologie-delphine-batho/