10-21 novembre 1991France. Annonce présidentielle d'une réforme des institutions

 

Le 10, dans un entretien radiotélévisé accordé à La 5 et à Europe 1, François Mitterrand annonce son intention de réformer les institutions. Il s'agit d'abord de modifier le mode de scrutin pour les législatives de 1993 : Pierre Mauroy, premier secrétaire du Parti socialiste, l'a « convaincu » de la nécessité d'un scrutin mixte, combinant scrutins majoritaire et proportionnel. Le président de la République annonce également qu'il saisira, en 1992, le Parlement et les Français de plusieurs modifications de la Constitution de 1958, jadis violemment combattue par le futur candidat socialiste. Bien qu'il ne donne pas de précisions, il semble clair que la réduction du septennat présidentiel renouvelable figure dans ses projets.

Le 21, l'opposition dénonce la « manœuvre » présidentielle sur le mode de scrutin ainsi que sur les institutions.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  10-21 novembre 1991 - France. Annonce présidentielle d'une réforme des institutions », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/10-21-novembre-1991-annonce-presidentielle-d-une-reforme-des-institutions/