9-28 octobre 1991France. Le gouvernement confronté à l'agitation paysanne

 

Le 9, Louis Mermaz, ministre de l'Agriculture, rend public un « plan d'urgence » en faveur des éleveurs, comportant des allègements de charges fiscales et sociales et aménageant un meilleur accès aux prêts bonifiés. D'application immédiate, ces mesures visent à faire cesser les actions violentes commises par les agriculteurs depuis leur grande manifestation dans le calme à Paris, le 29 septembre : axes routiers coupés, attaques de camions étrangers, mise à sac, voire incendie, de bâtiments publics, déplacements en province des membres du gouvernement systématiquement perturbés. Mais l'objectif semble loin d'être atteint : les manifestations de mécontentement continuent dans les campagnes, allant parfois jusqu'à des heurts violents avec les forces de l'ordre.

Le 19, François Mitterrand convoque à l'Élysée le Premier ministre ainsi que les ministres de l'Intérieur et de la Justice. Il leur demande de « prendre les mesures nécessaires » pour faire respecter l'autorité de l'État et pour assurer la sécurité des personnes et des biens.

Le 22, François Mitterrand condamne fermement les « bandes » d'agriculteurs dont les violences « mettent en péril, d'une certaine manière, la République ».

Le 24, dans le Journal du Centre publié à Nevers, le président de la République détaille un ensemble de mesures en faveur des agriculteurs et se prononce en faveur d'« états généraux » des zones rurales.

Le 28, Édith Cresson s'engage à réunir avant juin 1992 des « assises nationales de l'espace rural ».

Le calme revenu, de nouvelles mesures seront annoncées, le 28 novembre, qui seront bien accueillies par les syndicats agricoles.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  9-28 octobre 1991 - France. Le gouvernement confronté à l'agitation paysanne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juin 2021. URL : http://www.universalis.fr/evenement/9-28-octobre-1991-le-gouvernement-confronte-a-l-agitation-paysanne/