NOAH YANNICK (1960- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 18 mai 1960 à Sedan d'un père camerounais et d'une mère française, le tennisman Yannick Noah a marqué les esprits par son talent sur les courts, bien sûr, mais aussi, et peut-être surtout, par son charisme. Il a par la suite embrassé avec succès une carrière de chanteur.

Yannick Noah, vainqueur à Roland-Garros en 1983, 1

Photographie : Yannick Noah, vainqueur à Roland-Garros en 1983, 1

Le tennisman français Yannick Noah peut laisser éclater sa joie : ce 5 juin 1983, il vient de réaliser son rêve d'enfant, gagner Roland-Garros. En finale, il a dominé le Suédois Mats Wilander en trois sets. 

Crédits : Steve Powell/ Allsport/ Getty Images

Afficher

Découvert au Cameroun, où il vivait depuis l'âge de trois ans, par le tennisman américain Arthur Ashe, Yannick Noah vient parfaire sa formation tennistique à Nice dès l'âge de onze ans. Finaliste de la Coupe Davis en compagnie d'Henri Leconte en 1982, il s'incline devant les Américains John McEnroe et Gene Mayer. Le 5 juin 1983, Yannick Noah atteint le but qu'il s'est toujours fixé : s'imposer à Roland-Garros. Pour ce faire, il domine en finale le Suédois Mats Wilander, tenant du titre (6-2, 7-5, 7-6), grâce à son jeu d'attaque et notamment à un étonnant revers offensif. Il succède au palmarès à Marcel Bernard, dernier Français à s’être imposé à Roland-Garros, en 1946. S'il s'agit là de son seul succès dans une épreuve du Grand Chelem (outre sa victoire en double avec Henri Leconte à Roland-Garros en 1985), Yannick Noah aura remporté, au cours de sa carrière, vingt-trois tournois.

En tant que capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, il va mettre en valeur une autre facette de sa personnalité : une farouche volonté de vaincre qu'il sait, en raison de ses qualités de meneur d'hommes, parfaitement communiquer à ses joueurs. En 1991, à Lyon, il motive Guy Forget et Henri Leconte, qui s'imposent face aux États-Unis, pourtant représentés par Pete Sampras et Andre Agassi, et apportent le Saladier d'argent à la France pour la première fois depuis 1932. En 1996 à Malmö, toujours sous sa houlette, Cédric Pioline, Arnaud Boetsch, Guy Forget et Guillaume Raoux rééditent semblable performance contre la Suède. Yannick Noah est de nouveau nommé capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis en 2015 et conduit la France vers un dixième succès en 2017, face à la Belgique.

En 1990, Yannick Noah avait entamé une seconde carrière, se lançant avec succès dans la musique : sa première chanson, Saga Africa, devient un tube dès 1991. Le tennisman fait place à l'artiste, dont tous les albums, notamment Métisse(s) (2005), Charango (2006), Frontières (2010), Combats ordinaires (2014), sont bien accueillis, par la critique comme par le public.

Personnage généreux, Yannick Noah organise des tournois exhibitions au profit de l'association caritative Les Enfants de la Terre, créée par sa mère. En outre, il n'hésite pas à donner son opinion dans le domaine de la politique : il peut aussi bien critiquer les propos de Nicolas Sarkozy lors de la crise des banlieues à la fin de 2005 que se dire déçu par la politique de François Hollande en 2014. En raison des multiples facettes de son personnage, Yannick Noah est très largement apprécié.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Autres références

«  NOAH YANNICK (1960- )  » est également traité dans :

OLYMPISME ET POLITIQUE

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 9 520 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les sportifs ont-ils leur place dans le débat public ? »  : […] « Cours et tais-toi », « On ne mélange pas sport et politique », etc. Ces formules éculées reviennent à chaque fois qu'un sportif ose afficher ses opinions ou s'engager dans une action à caractère ouvertement politique – nous ne parlons pas ici des diverses opérations caritatives pour lesquelles ils sont particulièrement bien accueillis et plus que souvent sollicités –, bref ose s'engager dans le […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « NOAH YANNICK (1960- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/yannick-noah/