AGASSI ANDRE (1970- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tennisman américain né le 29 avril 1970 à Las Vegas. Finaliste à Roland-Garros en 1990 (battu par l'Équatorien Andres Gomez) et en 1991 (face à son compatriote Jim Courier), Andre Agassi s'impose à Wimbledon en 1992 en dominant le Croate Goran Ivanisevic. Longtemps présenté comme la future étoile du tennis, Andre Agassi s'impose certes à Flushing Meadows en 1994 (contre l'Allemand Michael Stich), mais il tarde à confirmer son talent. Néanmoins, en 1999, il réussit enfin l'exploit de s'imposer à Roland-Garros. Vainqueur aussi à Flushing Meadows, il termine l'année numéro un mondial. Dès le début 2000, il confirme son nouveau statut en remportant les Internationaux d'Australie. Après une suite de saison moins réussie, Andre Agassi s'impose de nouveau lors des Internationaux d'Australie en 2001, en dominant en finale le surprenant Français Arnaud Clément, puis en 2003.

Andre Agassi

photographie : Andre Agassi

photographie

Le tennisman américain Andre Agassi à Roland-Garros en 1996. Présenté au début des années 1990 comme la future étoile du tennis, le «Kid de Cincinnati» connaîtra une éclipse avant de parvenir à relancer sa carrière en 1999, année où il s'impose à Roland-Garros et à Flushing Meadows... 

Crédits : Clive Brunskill/ Allsport/Getty Images

Afficher

Andre Agassi atteindra une nouvelle fois la finale des Internationaux des États-Unis en 2005, subissant la loi du Suisse Roger Federer. Il met un terme à sa carrière en 2006, à l’issue des Internationaux des États-Unis, lors desquels il a été éliminé au troisième tour. Le public de Flushing Meadows lui rend à cette occasion un hommage vibrant et émouvant. Il se retire en ayant gagné soixante tournois sur le circuit A.T.P., dont huit tournois du Grand Chelem. Andre Agassi a également remporté la Coupe Davis en 1990 et en 1992, et il fut champion olympique en 1996 à Atlanta. Andre Agassi est l’un des rares tennismen à avoir remporté au moins une fois chacun des quatre tournois du Grand Chelem.

À la fin de 2009, Agassi publie son autobiographie, Open, dans laquelle il révèle que sa personnalité est moins lisse qu’on ne le pensait. Il indique notamment qu’il fut, durant un court moment, en 1997, un consommateur de méthamphétamine (une drogue psychostimulante).

—  Pierre LAGRUE

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « AGASSI ANDRE (1970- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/andre-agassi/