SELF WILL (1961- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

William Woodard Self est né à Londres en 1961. Écrivain et journaliste prolifique, il a la réputation d'être l'enfant terrible de la scène littéraire londonienne. Lecteur avide et précoce, éduqué dans une famille de la classe moyenne lettrée (son père enseignait à la London School of Economics, sa mère travaillait dans l'édition), il suit des études de philosophie, de politique et d'économie à l'université d'Oxford. Malgré cette formation, Will Self n'hésite pas à brocarder dans ses essais les nantis du monde littéraire et politique, à parler crûment de sexe, de drogue, de perversité, de psychose et de violence dans ses romans, et à se montrer brusque et provocateur dans les médias. Le personnage public flamboyant qu'il s'est construit ne devrait toutefois pas occulter le fait qu'il est l'un des auteurs les plus inventifs et radicaux de sa génération. Depuis 1991, il a publié un nombre considérable d'essais, de romans et de nouvelles. Ses textes de fiction se caractérisent par une veine grotesque, macabre, surréaliste et souvent absurde, et par une langue qui va du lyrisme raffiné au prosaïsme vulgaire, du vocabulaire le plus sophistiqué à l'argot le plus graveleux. Cynique et satiriste dans la veine d'un Jonathan Swift, Self se plaît à faire cohabiter l'ordinaire et l'obscène pour mettre au jour la noirceur de la nature humaine et les hypocrisies de la société moderne.

Will Self

Will Self

Photographie

Avec Londres pour théâtre, les fictions de Will Self se caractérisent par leur invention langagière et leur humour mordant. 

Crédits : Colin McPherson/ Corbis

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeure des Universités en littérature britannique contemporaine et en littératures postcoloniales à l'École normale supérieure de Lyon, membre de l'Institut universitaire de France

Classification


Autres références

«  SELF WILL (1961- )  » est également traité dans :

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Anglicité »  : […] Le thème de l’anglicité s’impose chez des écrivains comme Peter Ackroyd ( English Music , 1992) ou Julian Barnes ( England, England , 1998 ; Arthur & George , 2005), mais aussi le Britannique d’origine japonaise Kazuo Ishiguro qui, dans The Remains of the Day (1989), met en scène une classe sociale et une cul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_54925

Pour citer l’article

Vanessa GUIGNERY, « SELF WILL (1961- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/will-self/