WALLACE DAVID FOSTER (1962-2008)

Romancier, nouvelliste et essayiste américain, David Foster Wallace offre dans ses œuvres d'une grande densité une analyse sombre et souvent satirique de la culture américaine.

Fils d'un couple de professeurs de philosophie et d'anglais, David Foster Wallace naît le 21 février 1962 à Ithaca, dans l'État de New York. Après avoir passé une licence au Amherst College en 1985, il se lance dans une maîtrise en création littéraire à l'université d'Arizona. Il s'apprête à terminer son cursus lorsque paraît son premier roman, très apprécié, The Broom of the System (1987, La Fonction du balai). Le jeune Wallace enseigne ensuite l'art de la création littéraire à l'université de l'État d'Illinois et au Pomona College. Il reçoit en 1997 une bourse de la fondation MacArthur.

David Foster Wallace se fait surtout connaître grâce à son deuxième roman, Infinite Jest (1996), un ouvrage massif proposant plusieurs niveaux de lecture, et qu'il aura mis quatre ans à écrire. L'auteur y brosse une vaste fresque d'inspiration postmoderne, où l'on croise aussi bien des alcooliques repentis et des hommes d'État étrangers, que les résidents d'un centre de réadaptation ou des lycéens futurs stars du tennis. Déployant la vision futuriste d'un monde où la publicité est devenue omniprésente, Infinite Jest se déroule sur plusieurs années calendaires, toutes baptisées du nom d'entreprises ayant payé une certaine somme afin de promouvoir leurs produits. Les critiques, qui trouvent le style dense de Wallace tantôt grisant, tantôt exaspérant, comparent Infinite Jest aux romans de Thomas Pynchon et de Don DeLillo.

Les nouvelles de Wallace ont été rassemblées dans différents ouvrages : Girl with Curious Hair (1989), Brief Interviews with Hideous Men (1999, Brefs Entretiens avec des hommes hideux) et Oblivion (2004). Parmi ses recueils d'essais, citons A Supposedly Fun Thing I'll Never Do Again (1997, Un truc soi-disant super auquel on ne me reprendra pas) et Consider the Lobster, and Other Essays (2005). Dans Everything and More : A Compact History of Infinity (2003) enfin, Wallace explore le concept mathématique d'infinité. Il a également signé Signifying Rappers : Rap and Race in the Urban Present (1990) avec Mark Costello. Wallace, découvert mort le 12 septembre 2008 à Claremont, en Californie, semble s'être suicidé.

—  Sara BRANT, Universalis

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Sara BRANT, « WALLACE DAVID FOSTER - (1962-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/wallace-david-foster-1962-2008/