NOVÁK VÍTĔZSLAV (1870-1949)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le compositeur tchèque Vítězslav Novák, l'un des principaux artisans de l'essor du nationalisme musical tchèque, a joué un rôle essentiel dans l'évolution de l'école tchèque moderne ; il a notamment formé de nombreux compositeurs de son pays, au premier rang desquels Alois Hába.

Né le 5 décembre 1870, à Kamenice nad Lipou, en Bohême, Vítězslav Novák étudie sous la houlette d'Antonín Dvořák au Conservatoire de Prague, où il enseignera à partir de 1909. Ses œuvres de jeunesse manifestent l'influence des compositeurs romantiques allemands, mais, après un séjour effectué en 1896 en Moravie, son style va évoluer, reflétant de plus en plus l'esprit de son pays et intégrant des éléments du folklore national. Novák s'inspire également de Claude Debussy et de Richard Strauss. Parmi ses compositions figurent quatre opéras, le poème symphonique V Tatrách (« Dans les Tatras »), la suite orchestrale Slovácká suita. Il écrit son De Profundis pour orchestre et la Symphonie de mai durant la Seconde Guerre mondiale. Vítězslav Novák compose également de la musique de chambre, des pièces pour piano, des lieder, des chorals. Il meurt le 18 juillet 1949, à Skuteč, en Bohême (auj. en République tchèque).

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« NOVÁK VÍTĔZSLAV - (1870-1949) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vit-zslav-novak/