Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

VIETNAM GUERRE DU (1959-1975) (repères chronologiques)

26 avril-21 juillet 1954 La conférence de Genève qui met un terme à la guerre d'Indochine, décide le partage provisoire du Vietnam en deux zones d'administration distinctes, de part et d'autre du 17e parallèle.

Juillet 1956 Le Sud-Vietnam refuse d'organiser les élections prévues par les accords de Genève en vue de la réunification du pays.

Février 1959 Les communistes sud-vietnamiens lancent une insurrection contre le régime en place, bientôt soutenue par le Nord-Vietnam d'Hô Chi Minh.

20 décembre 1960 Naissance du Front national de libération du Sud-Vietnam (F.N.L.), connu sous le nom de Vietcong.

Janvier 1962 Création à Saigon d'un commandement militaire américain afin de soutenir le Sud-Vietnam face à l'activisme communiste.

7 août 1964 Le Congrès américain vote la résolution du Tonkin, qui permet au président Johnson d'engager massivement l'US Army dans le conflit vietnamien.

Février 1965 Les États-Unis commencent à bombarder le Nord-Vietnam.

Janvier-février 1968 Le F.N.L. lance l'offensive du Têt, qui démontre aux États-Unis la vigueur de la guérilla communiste au Sud-Vietnam.

31 mars 1968 Johnson décide l'arrêt des bombardements sur le Nord-Vietnam, ce qui permet l'ouverture de négociations avec Hô Chi Minh.

27 janvier 1973 Les accords de Paris entérinent le retrait américain du Vietnam. Quelque 50 000 soldats de l'US Army ont trouvé la mort au Vietnam.

30 avril 1975 Le général Duong Van Minh, successeur du général Thiêu à la tête du Sud-Vietnam, capitule sans conditions après l'entrée des troupes communistes à Saigon.

2 juillet 1976 Réunification officielle du Vietnam, qui prend le nom de République socialiste du Vietnam.

— Olivier COMPAGNON

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur d'histoire contemporaine, université Sorbonne nouvelle, Institut des hautes études de l'Amérique latine

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • APOCALYPSE NOW (F. F. Coppola), en bref

    • Écrit par Joël MAGNY
    • 226 mots

    Sept ans de gestation, treize mois de tournage, deux ans de montage, plusieurs versions, jusqu'à la dernière en 2001 ! Œuvre de la démesure, Apocalypse Now est, selon l'expression même de F. F. Coppola, un « opéra filmique ». C'est lui qui, en tant que producteur, a suggéré à John Milius...

  • APOCALYPSE NOW, film de Francis Ford Coppola

    • Écrit par Kristian FEIGELSON
    • 934 mots

    Apocalypse Now est autant une réflexion sur la guerre, l'absurdité de l'engagement américain au Vietnam que sur la condition humaine. Après différents films tournés dans les années 1960, Francis Ford Coppola achève en 1972 le premier volet du Parrain (The Godfather) qu'Hollywood...

  • BURROWS LARRY (1926-1971)

    • Écrit par Hervé LE GOFF
    • 726 mots

    Aux dirigeants de la revue américaine qui l'employait, le reporter britannique confiait en pleine guerre du Vietnam : « Dieu merci, ce n'est pas ma guerre ». Ses images devaient pourtant marquer l'opinion internationale avant d'inspirer le cinéma. Henry Frank Leslie Burrows est né le 29 mai 1926 à Londres....

  • CAMBODGE

    • Écrit par Philippe DEVILLERS, Universalis, Manuelle FRANCK, Christian LECHERVY, Solange THIERRY
    • 25 909 mots
    • 24 médias
    Le développement de l'insurrection communiste au Sud-Vietnam etl' intervention armée des États-Unis dans ce pays mirent le Cambodge dans une situation très délicate. Conscient des dangers qui allaient en résulter, Sihanouk proposait en juillet 1964 une conférence internationale pour une neutralisation,...
  • Afficher les 29 références

Voir aussi