ALEIXANDRE VICENTE (1898-1984)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La poursuite de la création

Les œuvres postérieures témoignent d'une prodigieuse fécondité. En un vaste domaine (En un vasto dominio, 1962) est un épais recueil où s'opère la fusion des démarches antérieures mais suivant une imagerie nouvelle. Aleixandre inscrit à travers le livre la genèse du corps humain, car le langage est le signe privilégié d'une lutte matérielle où l'homme devient homme. Spectateur doté d'un regard aigu, le poète ne prétend ni enseigner ni moraliser. Le volume se termine par une série de portraits anonymes où apparaissent des personnages en évolution dans l'histoire (ainsi le guerrier de jadis est-il aujourd'hui poète), car il ne suffit pas de naître, il faut encore « se faire ». Portraits avec des noms (Retratos con nombres, 1965) est un livre d'hommage à des poètes (Guillén, Eluard ...). Avec Poèmes de la consommation (Poemas de la consumación, 1968), Aleixandre reprend sa méditation sur la mort. Nostalgique de l'absolu mais profondément sceptique, il ne croit point en un Dieu transcendant ; pourtant, s'il n'a pas la foi, il met en valeur l'importance du doute : « Douter ? Qui doute existe. »

Dans Dialogues de la connaissance (Diálogos del conocimiento), Aleixandre réaffirme le rôle essentiel de la parole dans la rencontre. Le livre présente une série de dialogues entre des personnages symboliques (le guide et le mendiant, l'inquisiteur et son miroir...), dont certains relèvent d'une haute tradition hispanique.

De nombreux articles sur la poésie, un livre de souvenirs, Les Rencontres (Los Encuentros, 1958), éclairent l'œuvre immense d'un homme dont le génie créateur allié à une constante lucidité fut consacré en 1977 par le prix Nobel de littérature.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Marie-Claire ZIMMERMANN, « ALEIXANDRE VICENTE - (1898-1984) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vicente-aleixandre/