VICE DE FORME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

En matière civile, le vice de forme est une des raisons que peuvent invoquer les parties pour faire constater par le juge, avant tout débat sur le fond, la nullité d'un acte de procédure. En contentieux administratif, il est, avec l'incompétence, un des chefs d'annulation d'un acte administratif dans le cadre d'un recours pour excès de pouvoir, sanctionnant le non-respect par l'auteur de l'acte de la procédure et du formalisme auxquels sont assujetties les décisions des autorités publiques.

Tout particulièrement dans cette seconde hypothèse, les règles formelles ont pour but soit d'améliorer les conditions d'adoption des actes administratifs (telle la procédure consultative), soit de renforcer la garantie des administrés en face de ces actes (telles les mesures de publicité générale ou de notification individuelle). Donc leur méconnaissance par l'administration est normalement considérée par le juge comme justifiant l'annulation de l'acte entaché de ce vice. Mais la jurisprudence administrative a aussi cherché à ne pas faire de ce moyen de contrôle de la légalité externe des décisions une contrainte trop excessive pour l'action de l'administration.

D'où la distinction d'abord entre le formalisme nécessaire et le formalisme superflu : ainsi la jurisprudence ne prend-elle en considération que la violation des « formalités substantielles » pour annuler un acte, par opposition aux formalités simplement accessoires dont le non-respect ne l'entache pas d'une illégalité suffisante pour justifier son annulation. D'où aussi la possibilité de rétablir après coup la procédure en couvrant a posteriori la méconnaissance d'une formalité même substantielle. D'où enfin l'examen des circonstances de l'espèce qui, en cas d'urgence ou de comportement fautif du requérant lui-même, excusent le vice de forme.

Le vice de forme doit être bien distingué du détournement de procédure qui est constitué par l'utilisation régulière d'une procédure, mais à des fins irrégulières, car différentes de celles pour lesquelles ladite procédure a été instituée. Le détournement de procédure est un prolongement du détournement de pouvoir.

—  Jean-Claude MAITROT

Écrit par :

Classification

Les derniers événements

5-30 janvier 2019 • France • Lancement du « grand débat national ».

de manifester et la création d’un fichier des personnes « interdites de manifester ». Le 7 également, les reporters de la chaîne BFM-TV boycottent la couverture du mouvement des « gilets jaunes » à la suite d’agressions de journalistes les jours précédents. Le 7 toujours, le vice-Premier ministre [...] Lire la suite

1er-30 octobre 2017 • Espagne • Référendum d’autodétermination en Catalogne.

Le 1er, l’exécutif catalan organise un référendum relatif à l’instauration d’un « État indépendant sous la forme d’une république », consultation qui est interdite par le gouvernement de Madrid. Tandis que les Mossos d’Esquadra – la police catalane – se montrent passives [...] Lire la suite

2-17 juin 2013 • Turquie • Répression du mouvement de contestation.

en visite au Maghreb. Le 4, le vice-Premier ministre Bülent Arinç, qui assure l'intérim, juge « erronée et injuste » l'intervention brutale des forces de l'ordre contre les manifestants au premier jour du mouvement. Les jours suivants, le président Abdullah Gül et Bülent Arinç reçoivent des représentants [...] Lire la suite

13-14 décembre 2012 • Israël • Démission du vice-Premier ministre Avigdor Lieberman.

Le 13, le procureur général inculpe le ministre des Affaires étrangères et vice-Premier ministre Avigdor Lieberman, président du parti ultranationaliste Israel Beitenou, pour abus de confiance et fraude dans le cadre d'une affaire liée à la promotion d'un ambassadeur d'Israël. Celle [...] Lire la suite

1er-29 mars 2012 • Syrie • Acceptation par Damas du plan de sortie de crise de Kofi Annan.

un accès libre, total et immédiat » aux personnels humanitaires sur son territoire. Le 2, la France annonce la fermeture de son ambassade à Damas, afin de dénoncer la répression du régime. La veille, le Royaume-Uni avait fait de même. Le 8, le vice-ministre du Pétrole Abdo Hussameddine annonce [...] Lire la suite

6-29 janvier 2012 • Syrie • Recrudescence des violences.

sa mission d'observation, envoyée dans le pays en décembre 2011 pour superviser l'application du plan de sortie de crise accepté par Damas. Elle demande « à toutes les parties un arrêt immédiat de toute forme de violence », sans préconiser l'envoi d'experts des Nations unies comme le réclame [...] Lire la suite

20 juin 2011 • France • Nouvelle condamnation d'Yvan Colonna.

du préfet Claude Érignac, en février 1998, à Ajaccio. Cet arrêt confirme les deux précédentes décisions rendues en première instance en décembre 2007 et en appel en mars 2009 – cette dernière ayant été annulée par la Cour de cassation pour vice de forme en juin 2010. Pour la seconde fois en France, une cour d'assises, alors qu'elle n'y est pas tenue, motive sa décision.  [...] Lire la suite

6-29 mai 2010 • Royaume-Uni • Victoire électorale des conservateurs et formation d'un gouvernement de coalition.

avec les conservateurs. Le 11, alors que Gordon Brown quitte le 10 Downing Street, la reine Élisabeth II charge David Cameron de former un gouvernement, après que celui-ci a conclu un accord de coalition avec Nick Clegg, qui devient vice-Premier ministre. Le gouvernement comprend quatre autres ministres [...] Lire la suite

10-26 avril 2010 • Pologne • Mort accidentelle du président Lech Kaczyński.

due à l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll. Le 21, Bronislaw Komorowski annonce que l'élection présidentielle anticipée se tiendra le 20 juin. Lui-même sera candidat de la Plate-forme civique. Le candidat de l'opposition de gauche, Jerzy Szmajdzinski, vice-président de la Diète, est décédé [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Claude MAITROT, « VICE DE FORME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vice-de-forme/