MILLAU VIADUC DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Situé sur l'autoroute A75, entre Clermont-Ferrand et Béziers, le viaduc de Millau (Aveyron) est un pont multi-haubané d'une longueur de 2 460 m (204 m puis, déterminées par les sept piles, 6 travées de 342 m et 204 m à nouveau) qui passe à 270 m au-dessus du Tarn.

Les piles de cet ouvrage, hautes de 78 m à 245 m (record du monde), sont chacune surmontées par le tablier métallique puis par un pylône – en forme de Y, également métallique – d'une hauteur de 87 m qui supporte onze paires de haubans (de 55 à 91 torons de type 7 T 15 et d'une résistance de 1 860 MPa) gainés, cirés et situés dans l'axe de l'ouvrage. La particularité de ces piles en béton haute performance (B60) est la variation de leur géométrie : leur forme en losange tronqué, au sol, voit leur section décroître avec la hauteur pour se terminer, sur les 95 m supérieurs, en deux branches de diapason (sauf pour la pile la moins haute qui est entièrement constituée de deux branches qui ne se rejoignent pas). Le tablier métallique, d'une épaisseur de 4,2 m et d'une largeur de 32 m, porte deux chaussées de 11 m de largeur chacune, un terre-plein central de 4,45 m – où sont implantés les pylônes et les haubans – et deux élargissements permettant la mise en place d'écrans brise-vent inclinés de 3 m de hauteur. Le projet a pris en compte un vent turbulent de 205 km/h de vitesse de pointe.

L'avant-projet du ministère de l'Équipement a été concédé à la fin de l'année 2001, pour 78,5 ans, au groupe Eiffage qui a financé et construit cet ouvrage – d'un coût de quelque 320 millions d'euros – et qui est chargé de son entretien et de son exploitation (ouvrage à péage). Le chantier de ce viaduc a été inauguré en décembre 2001.

Chaque pile a été construite par levées de 4 m avec coffrage extérieur auto-grimpant approvisionné en armatures et en béton B60 par une grue à tour (fixée à la pile) d'une capacité de 20 t à 65 m et, en personnel, par un ascenseur dont les structures (tout comme celles des grues) s'élèvent en s'accrochant sur la partie de pile déjà réalisée. Le tablier métallique a été réalisé à terre, à l'arrière des culées, en deux parties : l'une de 1 743 m au sud du Tarn, l'autre de 717 m au nord. Chacune d'elles, équipée, à l'avant, d'un pylône de 2 × 6 haubans (sur les 2 × 11 finaux) et d'un avant-bec (partie ajoutée à l'avant pour accéder plus rapidement sur la pile suivante et pour stabiliser le tablier vis-à-vis du vent transversal), a été mise en place par poussages successifs (171 m à chaque fois), en s'appuyant sur les piles définitives et des palées provisoires métalliques (étaiements intermédiaires pouvant atteindre une hauteur de 173 m) situées à mi-portée. Les deux éléments du tablier ont avancé sur des appareils glissants conçus spécialement, au nombre de quatre par pile ou palée, qui ont été actionnés grâce à des vérins horizontaux coordonnés par un centre de contrôle informatisé et dont les réactions d'appui verticales sont équilibrées en permanence par des vérins verticaux. Après jonction (clavage) de ces deux parties, qui a été effectuée le 28 mai 2004, les cinq pylônes manquants ont été mis en place et les haubans mis en tension. Puis, la couche de roulement et les diverses finitions ont été réalisées.

Cet ouvrage a été inauguré le 14 décembre 2004.

Viaduc de Millau, 2

Photographie : Viaduc de Millau, 2

Le viaduc de Millau (Aveyron) est un pont multi-haubané d'une longueur de 2 460 mètres (204 m puis, déterminées par sept piles, six travées de 342 m et 204 m de nouveau). Cet ouvrage autoroutier a été inauguré en décembre 2004. 

Crédits : CAPDAV

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par :

  • : directeur à la Société d'études techniques et économiques, travaux publics et industriels

Classification

Autres références

«  MILLAU VIADUC DE  » est également traité dans :

VIADUC DE MILLAU, en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 234 mots

Le viaduc de Millau, situé sur l'autoroute A75, est inauguré le 17 décembre 2004. Cet ouvrage d'art à péage, qui culmine à près de 300 mètres au-dessus du Tarn, établit enfin une communication autoroutière continue entre Clermont-Ferrand et Béziers, en joignant le Lévezou, au nord, au causse du Larzac, au sud. Il fait disparaître un des plus importa […] Lire la suite

FOSTER NORMAN (1935- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 2 108 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une architecture high tech »  : […] Certes, Foster a toujours refusé d'être assimilé au courant high tech  ; c'est pourtant bien dans l'émergence collective de cette nouvelle sensibilité britannique qu'il a développé son talent, au sein d'une génération inspirée par les utopies futuristes, animée à la fin des années 1960 par le groupe Archigram. Ailleurs, leur mouvement n'aurait peut-être pas abouti aussi facilement, car en Anglete […] Lire la suite

Pour citer l’article

Michel LEVY, « MILLAU VIADUC DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 février 2023. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/viaduc-de-millau/