MILLAU VIADUC DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Situé sur l'autoroute A75, entre Clermont-Ferrand et Béziers, le viaduc de Millau (Aveyron) est un pont multi-haubané d'une longueur de 2 460 m (204 m puis, déterminées par les sept piles, 6 travées de 342 m et 204 m à nouveau) qui passe à 270 m au-dessus du Tarn.

Les piles de cet ouvrage, hautes de 78 m à 245 m (record du monde), sont chacune surmontées par le tablier métallique puis par un pylône – en forme de Y, également métallique – d'une hauteur de 87 m qui supporte onze paires de haubans (de 55 à 91 torons de type 7 T 15 et d'une résistance de 1 860 MPa) gainés, cirés et situés dans l'axe de l'ouvrage. La particularité de ces piles en béton haute performance (B60) est la variation de leur géométrie : leur forme en losange tronqué, au sol, voit leur section décroître avec la hauteur pour se terminer, sur les 95 m supérieurs, en deux branches de diapason (sauf pour la pile la moins haute qui est entièrement constituée de deux branches qui ne se rejoignent pas). Le tablier métallique, d'une épaisseur de 4,2 m et d'une largeur de 32 m, porte deux chaussées de 11 m de largeur chacune, un terre-plein central de 4,45 m – où sont implantés les pylônes et les haubans – et deux élargissements permettant la mise en place d'écrans brise-vent inclinés de 3 m de hauteur. Le projet a pris en compte un vent turbulent de 205 km/h de vitesse de pointe.

L'avant-projet du ministère de l'Équipement a été concédé à la fin de l'année 2001, pour 78,5 ans, au groupe Eiffage qui a financé et construit cet ouvrage – d'un coût de quelque 320 millions d'euros – et qui est chargé de son entretien et de son exploitation (ouvrage à péage). Le chantier de ce viaduc a été inauguré en décembre 2001.

Chaque pile a été construite par levées de 4 m avec coffrage extérieur auto-grimpant approvisionné en armatures et en béton B60 par une grue à tour (fixée à la pile) d'une capacité de 20 t à 65 m et, en personnel, par un ascenseur dont les structures (tout comme celles des grues) s'élèvent en s'accrochant sur la partie de pile déjà réalisée. Le tablier métalliq [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : directeur à la Société d'études techniques et économiques, travaux publics et industriels

Classification


Autres références

«  MILLAU VIADUC DE  » est également traité dans :

VIADUC DE MILLAU, en bref

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 234 mots

Le viaduc de Millau, situé sur l'autoroute A75, est inauguré le 17 décembre 2004. Cet ouvrage d'art à péage, qui culmine à près de 300 mètres au-dessus du Tarn, établit enfin une communication autoroutière continue entre Clermont-Ferrand et Béziers, en joignant le Lévezou, au nord, au causse du Larza […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/viaduc-de-millau-en-bref/#i_38508

FOSTER NORMAN (1935- )

  • Écrit par 
  • François CHASLIN
  •  • 2 107 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une architecture high tech »  : […] Certes, Foster a toujours refusé d'être assimilé au courant high tech  ; c'est pourtant bien dans l'émergence collective de cette nouvelle sensibilité britannique qu'il a développé son talent, au sein d'une génération inspirée par les utopies futuristes, animée à la fin des années 1960 par le groupe Archigram. Ailleurs, leur mouvement n'aurait peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/norman-foster/#i_38508

Pour citer l’article

Michel LEVY, « MILLAU VIADUC DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/viaduc-de-millau/