FITCH VAL LOGSDON (1923-2015)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 10 mars 1923 dans un ranch du Nebraska, Val Logsdon Fitch fut, durant la Seconde Guerre mondiale, envoyé comme militaire-technicien au laboratoire de Los Alamos, où il devint un expérimentateur expert en côtoyant les grands physiciens attachés au projet Manhattan. Il compléta ses études universitaires après la guerre à l'université McGill de Montréal (Canada), puis soutint sa thèse en 1954 sous la direction de James Rainwater (Prix Nobel de physique en 1975 pour ses travaux en physique nucléaire) à l'université Columbia de New York.

Fitch rejoignit alors Princeton où il se consacra pendant vingt ans à l'étude détaillée des propriétés des mésons K. L'analyse très précise de leurs désintégrations, qu'il mena avec James W. Cronin, James Christenson et René Turlay, aboutit en 1964, sept ans après la découverte de la violation de la parité, à la découverte de la violation d'une autre symétrie fondamentale (appelée C.P.) par l'interaction nucléaire faible. La transformation C.P., composée de la conjugaison de charge qui transforme toute particule en son antiparticule et de la parité qui inverse toutes les coordonnées d'espace, étant liée au renversement du sens du temps, implique une asymétrie entre futur et passé au niveau le plus fondamental. Fitch et Cronin se partagèrent le prix Nobel de physique en 1980 pour ce remarquable résultat.

Au début des années 1970, Fitch fut conseiller scientifique du président des États-Unis.

À la fin du xxe siècle et ensuite, Fitch se consacre, comme beaucoup de ses collègues qui ont participé au projet Manhattan, à des actions en faveur de la paix entre les nations. En 1990, lui et 31 autres lauréats du prix Nobel de physique exhortent le Sénat à approuver l'interdiction complète des essais nucléaires. En 2001, il est parmi ceux (dont 100 laurèats du prix Nobel) qui publient un appel à la réforme sociale comme moyen de parvenir à la paix dans le monde. En 2003, il s'oppose vigoureusement à la guerre contre l'Irak.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  FITCH VAL LOGSDON (1923-2015)  » est également traité dans :

CRONIN JAMES WATSON (1931-2016)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 368 mots

Fils d'un professeur de latin et de grec à l'université méthodiste de Dallas, James Watson Cronin est né le 29 septembre 1931 à Chicago. Il fit ses études supérieures à l'université de Chicago et y soutint sa thèse en 1955. Il rejoignit alors le groupe de physiciens travaillant auprès d'un nouvel accélérateur, le cosmotron de Brookhaven dans l'île […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-watson-cronin/#i_85780

SYMÉTRIE CP VIOLATION DE LA

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 395 mots

L' observation d'un mode de désintégration particulier d'un méson K neutre montre en 1964 qu'une symétrie liant matière et antimatière n'est pas respectée par la nature. Les années 1950 et 1960 étaient riches en découvertes de nouvelles particules élémentaires ; après les mésons π légers, qui semblaient jouer le rôle de médiateurs des forces nuclé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violation-de-la-symetrie-cp/#i_85780

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « FITCH VAL LOGSDON - (1923-2015) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/val-logsdon-fitch/