CRONIN JAMES WATSON (1931-2016)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fils d'un professeur de latin et de grec à l'université méthodiste de Dallas, James Watson Cronin est né le 29 septembre 1931 à Chicago. Il fit ses études supérieures à l'université de Chicago et y soutint sa thèse en 1955. Il rejoignit alors le groupe de physiciens travaillant auprès d'un nouvel accélérateur, le cosmotron de Brookhaven dans l'île de Long Island près de New York.

Peu après la découverte de la violation de la parité par les interactions faibles en 1957, il s'engagea dans un programme expérimental d'étude des désintégrations faibles de certaines particules (les hypérons) et y rencontra Val Logsdon Fitch, qui le fit rejoindre l'université de Princeton en 1958. Leur collaboration dans l'étude expérimentale des mésons K allait se révéler particulièrement fructueuse. Après avoir grandement contribué aux progrès des chambres à étincelles, il mena en 1964, avec Val Fitch, James Christenson et le Français René Turlay, une analyse très précise des désintégrations des deux types de mésons K neutres, qui aboutit à la découverte de la violation d'une symétrie fondamentale (appelée CP) par l'interaction nucléaire faible. La transformation CP, composée de la conjugaison de charge qui transforme toute particule en son antiparticule et de la parité qui inverse toutes les coordonnées d'espace, étant liée au renversement du sens du temps, implique une asymétrie entre futur et passé au niveau le plus fondamental. Cronin et Fitch se partagèrent le prix Nobel de physique en 1980 pour ce remarquable résultat.

Cronin s'intéressa ensuite à l'étude des rayons cosmiques de très haute énergie et à la recherche des émissions gamma d'origine astrophysique. Il participa pour cela à la construction d'un important ensemble d'un millier de détecteurs couplé à un détecteur souterrain de muons avant de lancer l'idée d'un vaste programme international ayant pour but de couvrir quelque 5 000 kilomètres carrés avec ce type de dispositif.

James Watson Cronin meurt le 29 septembre 2016 à Saint Paul dans le Minnesota.

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification


Autres références

«  CRONIN JAMES WATSON (1931-2016)  » est également traité dans :

FITCH VAL LOGSDON (1923-2015)

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 360 mots

Né le 10 mars 1923 dans un ranch du Nebraska, Val Logsdon Fitch fut, durant la Seconde Guerre mondiale, envoyé comme militaire-technicien au laboratoire de Los Alamos, où il devint un expérimentateur expert en côtoyant les grands physiciens attachés au projet Manhattan. Il compléta ses études universitaires après la guerre à l'université McGill de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/val-logsdon-fitch/#i_85779

SYMÉTRIE CP VIOLATION DE LA

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 395 mots

de particules de Brookhaven, deux chercheurs américains de l'université Princeton, James W. Cronin et Val L. Fitch, leur étudiant J. H. Christenson et le chercheur français René Turlay, en congé temporaire du laboratoire du C.E.A. de Saclay, apportent en 1964 la preuve que les interactions faibles violent aussi la symétrie CP, à un niveau de 0,2 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violation-de-la-symetrie-cp/#i_85779

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « CRONIN JAMES WATSON - (1931-2016) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-watson-cronin/