USINE FAGUS, Alfeld an der Leine (Allemagne), (W. Gropius)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Œuvre mythique et fondatrice de l'architecture moderne, l'usine Fagus, fabrique de formes pour souliers, est un ensemble de bâtiments dont l'implantation avait été conçue par l'architecte Eduard Werner. Walter Gropius (1883-1969) en reprend l'étude en 1911, en s'attachant essentiellement à la conception structurelle de l'usine. C'est dans le bâtiment de fabrication qu'il apporte l'innovation la plus remarquable : la façade sud-est, rythmée par des menuiseries métalliques noires, est presque entièrement vitrée sur ses trois niveaux, de même que les deux angles en retour. Ce dispositif confère au volume une légèreté inédite, tandis que la structure de béton armé est visible depuis l'extérieur. Si la brique jaune du soubassement et du couronnement rappelle l'héritage de Peter Behrens chez qui il avait travaillé à Berlin, Gropius n'en invente pas moins ici une nouvelle esthétique, associant invention technique et formelle. L'usine Fagus est l'un des rares édifices du Mouvement moderne dont les matériaux aient survécu à l'épreuve du temps.

—  Simon TEXIER

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Simon TEXIER, « USINE FAGUS, Alfeld an der Leine (Allemagne), (W. Gropius) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/usine-fagus-alfeld-an-der-leine-allemagne/