TYRTÉE (-VIIe s.)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Poète d'inspiration guerrière comme le fut Callinos d'Éphèse (~ viie s.). La légende veut que Tyrtée soit un pauvre maître d'école de l'Attique, boiteux et peu sain d'esprit, que les Athéniens auraient par dérision envoyé aux Spartiates qui leur demandaient, guidés par l'oracle de Delphes, un général pour la seconde guerre contre Messène. Outre cette fable invraisemblable, il en est qui le prétendent né en Attique, dans le bourg d'Aphidné ; certains affirment qu'il est issu d'une famille ionienne établie à Lacédémone, d'autres enfin qu'il est d'origine dorienne. Certes le caractère de son style est plutôt dorien, mais l'élégie, genre dans lequel il s'illustre, est de provenance ionienne. Il se pourrait qu'il fût le joueur de flûte de Milet dont parle Suidas. En tout cas, il n'est pas un étranger à Sparte si l'on en juge par l'énergie patriotique qu'il met au service de cette cité.

Les poèmes de Tyrtée sont nombreux. On lui attribue, en particulier, des airs de marche que les Lacédémoniens chantaient au son de la flûte en marchant à l'ennemi. Mais il saura inspirer par ses chants le retour au calme lors des troubles à Sparte comme il a su exhorter au combat. Ces élégies guerrières que nous possédons en importants fragments appartenaient à un recueil d'Exhortations, encore appelées Messéniennes, où le poète rappelle aux guerriers qu'ils doivent se montrer dignes de leur patrie et de « la race invincible d'Héraclès » et ne pas songer à leur vie. Il demande que les soldats jeunes n'abandonnent pas les combattants âgés dans leur fuite. Il fait le tableau du sort cruel qui attend le peuple vaincu obligé d'apporter à ses maîtres « la moitié de tous les fruits que produisent ses champs ». Il reste aussi de Tyrtée quelques fragments d'une Eunomie (la bonne législation), élégie politique où il célèbre la constitution de Sparte donnée aux ancêtres par Apollon lui-même et où il rappelle les citoyens au respect des lois.

—  Dominique RICHARD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Dominique RICHARD, « TYRTÉE (-VIIe s.) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tyrtee/