TRIMŪRTI

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'hindouisme place au sommet de son panthéon une triade (tri-mūrti) de trois grands dieux, de rang égal : Brahmā, Viśnu, Śiva. Chacun d'eux représente un aspect de la toute-puissance divine, mais leurs relations ne sont pas comparables à celles que les théologies chrétiennes attribuent aux personnes de la Trinité : Brahmā, Viśnu, Śiva sont trois dieux parfaitement distincts les uns des autres et qui ne cohabitent même pas dans un ciel commun puisque chacun règne sur sa propre sphère et réside dans son propre Paradis (le Vaïkuntha de Viśnu, le Kaïlāsa de Śiva, etc.). Il n'en reste pas moins que l'association de ces trois Seigneurs au faîte de la hiérarchie cosmique autorise d'infinis développements théologiques. Le plus fréquemment évoqué est celui qui répartit les rôles selon trois moments du devenir universel : le dieu Brahmā préside à la création du monde (c'est-à-dire, selon la perspective hindoue, à sa manifestation et à la mise en place de ses éléments constitutifs) ; le dieu Viśnu en assure la conservation ; le dieu Śiva opérera sa dissolution à la fin du cycle cosmique. Il faut cependant éviter de se représenter ce processus en termes exclusivement chronologiques : s'il est vrai que Śiva manifestera sa toute-puissance au moment où cet univers-ci disparaîtra (pour céder la place à un nouvel univers mis en forme par Brahmā), il est non moins exact de dire que les trois dieux agissent de concert et de façon permanente : Brahmā assure la production indéfinie de formes nouvelles et inspire l'activité créatrice des hommes et des dieux ; Śiva met en place les obstacles nécessaires à l'accomplissement de toute œuvre valable, détruit aussi les forces mauvaises et, d'une façon générale, aide au franchissement des étapes (à ce titre, il est le dieu de la mort et des renaissances, en même temps que celui du progrès spirituel) ; Viśnu est, dans cette perspective, le dieu « bon » (vasu-déva) par excellence, guérissant les maladies, assurant la prospérité de ses fidèles, intervenant dans le monde (doctrine des avatārs, « descente [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : docteur ès lettres, professeur à l'université de Lyon-III

Classification


Autres références

«  TRIMURTI  » est également traité dans :

HINDOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 9 181 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le panthéon hindouiste »  : […] Le panthéon brahmanique était extrêmement riche. Dans la perspective hindouiste, la mention des trente-trois dieux dont Indra est le chef subsiste théoriquement. Il s'y substitue dans certains textes une liste de trente dieux, au-dessus desquels trônent trois divinités majeures : Brahmā, Viṣṇu, Śiva, que la tradition donne comme présidant le premier à la création, le deuxième à la conservation de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hindouisme/#i_50761

VIṢṆU ou VISHNU ET VICHNOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 8 942 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le Viṣṇu de l'hindouisme »  : […] Quoi qu'il en soit, c'est aux environs de l'ère chrétienne que la physionomie du dieu a revêtu la plupart des traits qui le caractériseront désormais. Diverses théories sont bâties pour tenter de rendre compte à la fois de l'immutabilité de la Personne suprême et de son activité, qui crée, protège et détruit le monde. La notion de la triade divine (Brahmā-Viṣṇu-Rudra), dont chaque membre préside à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visnu-vishnu-et-vichnouisme/#i_50761

Pour citer l’article

Jean VARENNE, « TRIMŪRTI », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/trimurti/