LAPID TOMMY (1931-2008)

Journaliste et homme politique israélien. D'origine hongroise, il est né Tomislav Lampel à Novi Sad (aujourd'hui en Serbie). Survivant de l'Holocauste, il émigre en Israël avec sa mère en 1948. Après avoir obtenu son diplôme de droit à l'université de Tel-Aviv en 1955, il mène une brillante carrière de journaliste, notamment dans le quotidien de gauche Maariv, mais aussi à la radio et à la télévision : il est, de 1979 à 1984, directeur général de l'office public de radio-télévision, Israel Broadcasting Authority. Élu député à la Knesset en 1999, membre du parti centriste laïque Shinouï (Changement), il est nommé vice-Premier ministre et ministre de la Justice dans le gouvernement d'Ariel Sharon (2003-2004). Il quitte ses fonctions pour protester contre les privilèges accordés aux ultra-orthodoxes. Lorsque le parti Shinouï se retire de la coalition gouvernementale, Lapid devient chef de l'opposition. Il abandonne la vie politique en 2006 et revient au journalisme. La même année, il est nommé président du mémorial de la Shoah, Yad Vashem.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« LAPID TOMMY - (1931-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tommy-lapid/