HUNT TIM (1943- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2001 (conjointement à Leland Hartwell et Paul Nurse), pour la découverte des molécules clés qui régulent le cycle cellulaire.

Richard Timothy (Tim) Hunt est né le 19 février 1943 à Neston, dans le Cheshire (Angleterre). Il obtient un doctorat à l'université de Cambridge, puis conduit des recherches à l'école de médecine Albert-Einstein, à New York. Il enseigne à Cambridge, de 1981 à 1990, puis, en 1991, devient responsable scientifique à l'Imperial Cancer Research Fund (aujourd'hui Cancer Research U.K.).

Tim Hunt a étudié la cascade d'événements qui se produit dans une cellule entre deux divisions. Ce processus, appelé cycle cellulaire, comprend la croissance, la réplication de l'ADN et la division. En s'intéressant aux protéines, nommées cyclines, qui se forment et se dégradent au cours du cycle cellulaire, il isole pour la première fois, en 1982, l'une de ces molécules, sur des oursins. Il découvre ensuite que les cyclines se lient à des molécules de kinase cycline-dépendante (CDK pour cyclin-dependent kinase), découvertes par Paul Nurse. Les cyclines jouent ainsi le rôle d'agent biochimique habilitant pour activer les CDK, enzymes fondamentales intervenant dans de nombreuses fonctions cellulaires. Tim Hunt démontre aussi que la dégradation périodique des cyclines est un mécanisme général de régulation important pour le cycle cellulaire. En 2001, une dizaine de cyclines avaient été identifiées chez l'homme. Les travaux de Hunt ont aidé à comprendre le développement des cellules cancéreuses. Tim Hunt a écrit de nombreux articles sur le cycle cellulaire et participé au comité éditorial de plusieurs revues.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  HUNT TIM (1943- )  » est également traité dans :

MITOSE

  • Écrit par 
  • Nina FAVARD
  •  • 6 509 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Problèmes cytophysiologiques »  : […] –  Mitoses d' eucaryotes primitifs  : l'étude des eucaryotes primitifs montre que les mécanismes de la mitose se sont compliqués au cours de l' évolution. Les mitoses de certains eucaryotes primitifs n'ont pas le même degré de complexité que la mitose des organismes supérieurs telle qu'elle vient d'être décrite. Des organismes comme les dinoflagellés, certains champignons inférieurs, certains prot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mitose/#i_40026

Pour citer l’article

« HUNT TIM (1943- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tim-hunt/