THOUÉRIS, religion égyptienne

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cette déesse au corps hybride est représentée debout. Thouéris a le corps d’un hippopotame, souvent pourvu de mamelles pendantes, des pattes de lion et le dos d’un crocodile. Selon le contexte, elle peut arborer la tête d’un hippopotame, d’un crocodile, d’une lionne ou d’une femme. Elle est associée au signe sa de protection.

Pendant le Nouvel Empire son culte est attesté à Héliopolis, mais le nom de la déesse, « Ta-Ouret », qui signifie « La Grande », désigne de nombreuses déesses.

Thouéris est une déesse gravide, protectrice et fertile qui préside aux accouchements. Elle représente la constellation remplie d’étoiles. Parfois identifiée à Isis, elle repousse ceux qui font violence à son fils Horus. Elle est fille de . Dans les textes magiques, elle énonce qu’elle est « une truie qui protège son maître et grâce à laquelle le vieillard redevient jeune ».

De nombreuses amulettes accompagnaient le culte. Thouéris est présente dans le Livre des morts, les papyrus magiques, les mammisis (ou temples de l’Accouchement) et dans les temples en relation avec les déesses.

—  Florence GOMBERT

Écrit par :

  • : chercheur associé au laboratoire de recherche du CNRS, UMR 8164 (axe Égypte, Proche-Orient, Soudan), Lille, conservateur au département des Antiquités égyptiennes du musée du Louvre

Classification

Pour citer l’article

Florence GOMBERT, « THOUÉRIS, religion égyptienne », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/thoueris-religion-egyptienne/