SAVERY THOMAS (vers 1650-1715)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitaine de marine et ingénieur militaire anglais, Thomas Savery a été l’un des acteurs majeurs de l’émergence de la machine à vapeur en Europe au tournant du xviiie siècle. On ne peut le considérer, pas plus que Denis Papin, comme l’inventeur de ce moteur nouveau qui jouera un rôle central dans la révolution industrielle, mais ses travaux marquent une étape importante entre les modèles expérimentaux de Papin et la première machine à vapeur industrielle vraiment opérationnelle, la pompe à feu de Thomas Newcomen, mise au point en 1712.

La vie de Thomas Savery, né à Shilstone (Devonshire) vers 1650 et mort à Londres en 1715, avant sa mention en tant qu’ingénieur et officier de marine en 1702, reste méconnue. Il aurait été ouvrier dans les mines, ce qui pourrait expliquer son intérêt pour la mécanique et pour la question de l’exhaure, c’est-à-dire de l’évacuation des eaux souterraines des mines, laquelle représente un problème crucial pour extraire le cuivre et l’étain dans cette région du sud-ouest de l’Angleterre. Thomas Savery commence à déposer des brevets à partir de 1696, notamment pour une machine à polir le verre ou le marbre et pour un bateau à roues à aubes. Mais c’est surtout pour son Amie du mineur que Savery passera à la postérité. Cette machine à vapeur propre à remonter l’eau du fond de la mine constitue en effet une étape essentielle en ouvrant la voie aux premières applications pratiques du principe moteur de la force du vide, mis en évidence par Christiaan Huygens et son élève Denis Papin. C’est d’ailleurs en prenant connaissance des Mémoires de Denis Papin, notamment l’article « Nouvelle méthode pour obtenir à bas prix des forces motrices considérables » (publié dans Acta eruditorum, Leipzig, 1690), que Savery entreprend la réalisation de sa première pompe à feu.

Machine à vapeur de Thomas Savery

Machine à vapeur de Thomas Savery

Photographie

Ce dessin, qui représente la machine à vapeur de Thomas Savery, est extrait de sa publication The Miner's Friend (1702). La vapeur produite dans la chaudière d entre alternativement, via les tuyaux n, o et O, dans les deux réservoirs p et P. Lorsqu'on laisse pénétrer la vapeur dans le... 

Crédits : D.R.

Afficher

Savery présente son modèle au roi Guillaume III à Hampton Court et obtient le 25 juillet 1698 un brevet d [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages






Écrit par :


Autres références

«  SAVERY THOMAS (vers 1650-1715)  » est également traité dans :

PAPIN DENIS (1647-vers 1712)

  • Écrit par 
  • Jacques MÉRAND
  •  • 838 mots
  •  • 1 média

Inventeur et physicien français né à Chitenay, près de Blois, et mort à Londres. Abandonnées depuis Héron d'Alexandrie ( iii e s.), les recherches sur la vapeur sont reprises, au xvii e  siècle, après la découverte, toute récente, de la pression atmosphérique. Denis Papin, élève de Huygens, devra beaucoup, en particulier, à l'expérience sur le vide que son maître exécute à Paris en 1673. Dans un […] Lire la suite

Pour citer l’article

Bruno JACOMY, « SAVERY THOMAS (vers 1650-1715) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 août 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-savery/