THÉORIE DE LA RELATIVITÉ, en bref

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Albert Einstein propose, en 1905, la théorie de la relativité restreinte comme un nouveau cadre pour décrire de façon cohérente les phénomènes physiques mettant en jeu des vitesses proches de celle de la lumière. En imposant l'universalité de la vitesse de la lumière, la relativité restreinte mène à une description profondément modifiée de toute la physique, dont la toile de fond devient un espace-temps quadridimensionnel. Des concepts aussi importants que la simultanéité de deux événements ou la longueur d'un objet deviennent relatifs aux référentiels dans lesquels on les observe. La masse (m) d'un corps est comprise comme son énergie (E) au repos (E = mc2), c étant la vitesse de la lumière. Les nombreuses conséquences expérimentales de la relativité restreinte ont été maintes fois confirmées. En 1915, Einstein généralise le principe de relativité et en déduit une nouvelle théorie de la gravitation fondée sur la notion d'espace-temps courbe.

Théorie de la relativité

Théorie de la relativité

vidéo

L'addition vectorielle des vitesses est un fait d'expérience. Ainsi, par rapport à un spectateur immobile, une personne se déplaçant sur un tapis roulant en sens inverse fait du surplace. À l'arrêt, elle se déplacera avec le tapis. Enfin, les deux vitesses s'ajoutent lorsque le marcheur et... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

—  Bernard PIRE

Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, centre de physique théorique de l'École polytechnique, Palaiseau

Classification

Pour citer l’article

Bernard PIRE, « THÉORIE DE LA RELATIVITÉ, en bref », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 avril 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/theorie-de-la-relativite-en-bref/